Une fille, qui danse
  •  
Format
Broché
EAN13
9782715232495
ISBN
978-2-7152-3249-5
Éditeur
Mercure de France
Date de publication
Collection
Bibliothèque étrangère
Nombre de pages
208
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
259 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

Autre version disponible

Ceux qui veulent nier le passage du temps disent : quarante ans, ce n'est rien, à cinquante ans on est dans la fleur de l'âge, la soixantaine est la nouvelle quarantaine et ainsi de suite. Je sais pour ma part qu'il y a un temps objectif, mais aussi un temps subjectif... le vrai, qui se mesure dans notre relation à la mémoire. Alors, quand cette chose étrange est arrivée, quand ces nouveaux souvenirs me sont soudain revenus, ç'a été comme si, pendant ce moment-là, le temps avait été inversé... Comme si le fleuve avait coulé vers l'amont. Tony, la soixantaine, a pris sa retraite. Il a connu une existence assez terne, un mariage qui l'a été aussi. Autrefois il a beaucoup fréquenté Veronica, mais ils se sont éloignés l'un de l'autre. Apprenant un peu plus tard qu'elle sortait avec Adrian, le plus brillant de ses anciens condisciples de lycée et de fac, la colère et la déception lui ont fait écrire une lettre épouvantable aux deux amoureux. Peu après, il apprendra le suicide d'Adrian. Pourquoi Adrian s'est-il tué ? Quarante ans plus tard, le passé va ressurgir, des souvenirs soigneusement occultés remonter à la surface - Veronica dansant un soir pour Tony, un week-end dérangeant chez ses parents à elle... Et puis, soudain, la lettre d'un notaire, un testament difficile à comprendre et finalement, la terrible vérité, qui bouleversera Tony comme chacun des lecteurs d'Une fille, qui danse.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Fontaine Auteuil)
26 avril 2013

Dans ce nouveau roman Julian Barnes explore deux possibilités d'être au monde : l'une banale, sans véritable relief , l'autre brillante et énigmatique. L'une et l'autre s'incarnent dans deux amis d'adolescence qui partagent le même amour, ce qui consommera leur ...

Lire la suite

par (Librairies de Port Maria)
21 avril 2013

Le livre que vous ne devez pas manquer

Un grand roman, brillant, plein de profondeur et d'émotion. Tony aime Véronica, qui aime Adrian son meilleur ami et... Adrian se suicide à 22 ans. A 60 ans, Tony toujours obsédé par Véronica revient sur son passé. Bien des mystères ...

Lire la suite

par (Librairie Athenaeum de la vigne et du vin)
7 mars 2013

Distorsion

Ce que la mémoire peut retenir et filtrer de ce que nous avons vécu : trompeuse et elliptique ! Revoir son passé à la lumière d'une personne et s'apercevoir que ce dont on se souvient n'est pas forcémement ce qui ...

Lire la suite

par (Librairie L'Armitière)
21 février 2013

OMG!

Un roman assez bluffant sur le temps qui passe, les amours déçus et la mémoire (forcément) sélective. Julian Barnes signe ici son meilleur livre depuis "Le perroquet de Flaubert" et "L'Histoire du Monde en dix chapitres 1/2". Un livre dense, ...

Lire la suite

par (Fontaine Passy)
11 février 2013

En partant du postulat assez simple d'une trahison amoureuse dont le souvenir amer est amplifié par le mystère du suicide qui l'a suivie, Julian Barnes tisse une intrigue passionnante, qui puise sa force addictive dans sa construction exemplaire (le dénouement ...

Lire la suite

par (Fontaine Passy)
8 février 2013

La mémoire et le temps

Qu'arrive-t-il à la mémoire, avec le temps...? Telle est la question, lancinante, que se pose le narrateur, Tony Webster. Quand il évoque son adolescence, il n'est jamais sûr de ne pas inventer, ou de ne pas oublier certains aspects ou ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

14 mai 2013

amour, Angleterre, secret

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Julian Barnes a une écriture exigeante. Il m'a été difficile d'entrer dans son univers et sa narration. Mais cela c'est fait, finalement. Un roman difficile par sa construction, également. Beaucoup de redites, ...

Lire la suite

30 avril 2013

Angleterre, fin des années 60. Au lycée, ils étaient quatre brillants jeunes hommes enclins aux conversations réfléchies où ils aimaient glisser un mot de philosophie. Une sorte de code entre eux. Un peu arrogants certes, croyant que le monde leur ...

Lire la suite

21 mars 2013

Orgueil et conséquences

** **Tony est un jeune retraité récemment divorcé. Alors qu’il semble enfin commencer à vivre selon ses désirs, il va devoir revisiter son passé et notamment l’histoire de ses amitiés étudiantes et de son premier chagrin d’amour avec la mystérieuse ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Julian Barnes
Plus d'informations sur Jean-Pierre Aoustin