www.leslibraires.fr
En finir avec la productivité, Critique féministe d'une notion phare du monde du travail
Format
Broché
EAN13
9782228930253
ISBN
978-2-228-93025-3
Éditeur
Payot
Date de publication
Collection
ECONOMIE/SOCIOL
Nombre de pages
224
Dimensions
22,5 x 14 x 2 cm
Poids
294 g
Langue
français

En finir avec la productivité

Critique féministe d'une notion phare du monde du travail

De

Payot

Economie/Sociol

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par La Procure
    18.00

Autre version disponible

Une notion patriarcale et écocide qu'il est urgent de déconstruire Pas un jour ne se passe sans qu'un travailleur ne partage ses secrets de productivité sur les réseaux sociaux. Pourtant, la productivité est un concept éculé et profondément inégalitaire, directement hérité de la Révolution industrielle et incapable de rendre compte de l'« essentialité » de certains métiers - pour reprendre ce concept mis en évidence par la crise du Covid-19. En retraçant les liens entre productivité, esclavagisme et patriarcat, Laetitia Vitaud rappelle les fondements dangereux de cette notion reine qui valorise la déshumanisation du travail, nie l'apport du travail gratuit (celui des esclaves hier, celui des femmes toujours) et rime avec extraction des sols et pénuries des ressources. Il est grand temps de remettre en question le primat de la productivité dans l'économie et la valorisation du travail. Et si on évoluait vers un outil plus juste et vertueux capable de renforcer nos liens - les uns avec les autres comme avec notre environnement ? Voici pour lors une lecture révoltante mais salutaire, qui donne envie de changer les choses pour de bon ! Diplômée d'HEC et agrégée d'anglais, Laetitia Vitaud est spécialiste du futur du travail. Experte au Lab du média Welcome to the Jungle, elle est l'autrice de Welcome to the Jungle. 100 idées innovantes pour recruter des talents et les faire grandir avec Jérémy Clédat (Vuibert, 2021), Du Labeur à l'ouvrage (Calmann-Levy, 2019) et Faut-il avoir peur du numérique ? avec Nicolas Colin (Armand Colin, 2016).
S'identifier pour envoyer des commentaires.