www.leslibraires.fr
Format
Broché
EAN13
9782251452999
ISBN
978-2-251-45299-9
Éditeur
Belles Lettres
Date de publication
Nombre de pages
400
Dimensions
24 x 15,9 x 2,3 cm
Poids
634 g
Langue
français

L’Arrêt

Comment le Covid a ébranlé l’économie mondiale

Belles Lettres

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Mots et Images
    25.90

« Plein d’idées précieuses et de détails révélateurs, ce livre pourrait bien être la meilleure chose à lire si vous voulez savoir ce qui s’est passé en 2020. »— Paul Krugman, New York Review of Books
« Ce livre rend un grand service : il nous met au défi de comprendre comment nos institutions et nos systèmes, ainsi que les hypothèses, les positions et les divisions qui les sous-tendent, nous laissent mal préparés pour la prochaine crise. » — Robert Rubin, The New York Times Book Review
Les chocs de 2020 ont bouleversé l’économie mondiale, les relations internationales et la vie quotidienne de l’humanité. Jamais auparavant l’ensemble de l’économie ne s’était contracté de 20 % en l’espace de quelques semaines et jamais, dans l’histoire du capitalisme moderne, 95 % des économies mondiales n’avaient souffert en même temps. Partout, des centaines de millions de personnes ont été mises à l’arrêt. Avec, en toile de fond, le spectre de la pandémie et de la mort.
Spécialiste du nazisme et des crises financières, Adam Tooze livre la première histoire immédiate de la pandémie. De l’apparition du virus en janvier 2020 à l’investiture de Joe Biden en janvier 2021, il écrit la chronique économique et géopolitique de cette crise à nulle autre pareille de l’âge néolibéral : la première crise totale de l’anthropocène.
De votre hôpital le plus proche à la Banque mondiale, Adam Tooze montre comment l’organisation sociale, l’intérêt politique et la stratégie économique ont interagi avec des conséquences humaines dévastatrices. Il passe avec brio de l’impact des fluctuations monétaires à la destruction des institutions – telles que les systèmes de santé, les écoles et les services sociaux – au nom de l’efficacité.
Il analyse avec lucidité ce qui s’est passé lorsque la pandémie est entrée en collision avec la politique intérieure (conférences du parti en Chine, élections américaines), les conséquences involontaires de la course au vaccin et le rôle du changement climatique.
Enfin, il démontre qu’aucune déclaration unilatérale d’« indépendance » ou d’isolement ne peut désormais soustraire un pays moderne au réseau mondial des déplacements, des biens, des services et de la finance.
Sachant manier avec rigueur une chronologie précise et des sources pléthoriques, Adam Tooze donne des repères historiques et livre une première synthèse, appelée à devenir une source majeure de la période, autant qu’une magistrale explication pour qui veut aujourd’hui prendre un peu de distance et mieux comprendre le monde qui vient.
S'identifier pour envoyer des commentaires.