www.leslibraires.fr
150 idées reçues sur la France
Format
Broché
EAN13
9782754032407
ISBN
978-2-7540-3240-7
Éditeur
First
Date de publication
Collection
First Document
Nombre de pages
362
Dimensions
22 x 14 x 3 cm
Poids
497 g
Langue
français
Code dewey
303.385

150 idées reçues sur la France

De

First

First Document

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

Autre version disponible

Colportées par le bouche-à-oreille, les discussions de café du commerce ou par les médias, les idées reçues donnent de la France et de ses habitants une image souvent caricaturale, distordue, aux antipodes de la réalité. Plus grave encore : elles tiennent fréquemment lieu de constat, d'argument, de raisonnement, voire d'idéologie : les personnages les plus en vue et les plus influents en usent et en abusent, y apportant leur caution.
En cette période de crise, de doute et d'échéances électorales, ce livre passe ces idées reçues au banc d'essai en faisant appel à des arguments historiques, économiques, aux données chiffrées et au raisonnement. Il explore tous les domaines : culture, société, économie, politique. La France est-elle la patrie des droits de l'homme ? Est-elle dépassée par la mondialisation ? Est-ce vraiment le pays où l'on fait le plus la grève et où l'on paye le plus d'impôts ? Est-il vrai que le Louvre est le plus grand musée du monde ?
Il ressort de cette plongée dans le pseudo savoir commun un constat : certains de ces lieux communs ont un fond de vérité, beaucoup sont faux, d'autres sont les deux à la fois. De fait, la France pourrait bien être le pays du paradoxe. A l'image de sa gastronomie, opulente mais faisant des Français les champions de la minceur et de la longévité, la France est tout, et son contraire. Pays du bon vivre où règne le pessimisme. Enraciné dans son terroir mais ouvert sur le monde. Conscient de sa grandeur mais miné par la certitude du déclin. Frivole et profond. La définition même du « génie français », mais n'est-ce pas là un autre… lieu commun ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.