Transferts culturels et droits dans le monde grec et hellénistique
Format
Objet (globe terrestre, sous-mains, etc.)
EAN13
9782859446895
ISBN
978-2-85944-689-5
Éditeur
ED SORBONNE
Date de publication
Collection
Histoire ancienne et médiévale
Nombre de pages
508
Dimensions
24 x 16 x 2 cm
Poids
710 g
Langue
allemand

Transferts culturels et droits dans le monde grec et hellénistique

Ed Sorbonne

Histoire ancienne et médiévale

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Le colloque international Transferts culturels et droit dans les mondes grec et hellénistique étudie les phénomènes de réceptions, d'emprunts et d'adaptations dans la sphère juridique, depuis la naissance du droit grec, à l'époque archaïque durant l'âge des législateurs, jusqu'à l'établissement du pouvoir romain sur l'espace méditerranéen. La problématique envisagée a permis des échanges entre spécialistes venus d'horizons différents, historiens, juristes, anthropologues, hellénistes, romanistes, démotisants, sémitisants, orientalistes, dont les regards sur le monde grec et hellénistique sont complémentaires. Leurs deux préoccupations principales ont été, d'une part, de revenir sur les dynamiques juridiques internes au monde grec et, d'autre part, de mesurer les influences réciproques des droits des mon- des grecs et des mondes « barbares ». Ce colloque complète et approfondit une première rencontre organisée en Sorbonne, durant l'année 2004 sur le thème des Transferts culturels et politique dans le monde hellénistique (Jean-Christophe Couvenhes et Bernard Legras éd., Publications de la Sorbon- ne, 2006). L'histoire juridique de la Méditerranée antique sur un temps long permet en effet de mesurer comment l'élargissement du monde grec avec la conquête d'Alexandre, puis la formation de l'Empire mondial des Romains ont suscité l'élaboration d'une koinè juridique, qui a offert à des peuples de traditions différentes de vivre globalement en paix dans des sociétés pour l'essentiel multiculturelles.

Bernard Legras est professeur d'histoire grecque à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'histoire institutionnelle, sociale et culturelle du monde hellénistique, en particulier sur l'Égypte ptolémaïque. Il est membre de l'unité de recherche ANHIMA (UMR 8210).
S'identifier pour envoyer des commentaires.