www.leslibraires.fr
Les conséquences politiques de la paix
EAN13
9782900689349
ISBN
978-2-900689-34-9
Nombre de pages
143
Langue
français

Les conséquences politiques de la paix

De

Non commercialisé sur notre site
Rédigé en 1920, Jacques Bainville dénonce le traité de Versailles de 1919 en ces termes célèbres. « Une paix trop douce pour ce qu'elle a de dur, et trop dure pour ce qu'elle a de doux. » Bainville estime en effet que le traité risque de n'être qu’un armistice de courte durée. Il n’est pas de lecture qui laisse l’impression plus vive d’une intelligence exceptionnelle, à la fois lucide, ferme, rapide, vigoureuse, appliquée au réel, s’élevant sans fatigue du détail géographique aux vues les plus vastes et se servant de l’expérience historique avec une sûreté qui éblouit et une aisance qui enchante. Le trait le plus frappant de notre temps est, sans doute, la décrépitude de l’intelligence politique. Sont portés au pouvoir des hommes sans expérience qui s’imaginent suppléer à leur défaut de préparation, en s’entourant de spécialistes méticuleux et bornés. Ainsi les détails du traité de Versailles sont l’œuvre d’experts et de techniciens. L’ensemble et les grandes lignes sont l’ouvrage d’amateurs. La réflexion et la compétence se rencontrent dans l’accessoire. Les dispositions générales et essentielles dont dépendent la solidité et le succès de toutes les autres ont été arrêtées par des hommes que ne guidait pas la connaissance du passé mais les principes sommaires d’une philosophie oratoire. C’est le drame de Versailles, c’est aussi le sujet de ce livre. Du désaccord fondamental découlaient des conséquences. Jacques Bainville a l’honneur de les avoir prévues et d’avoir défini la politique qui, dans la mesure du possible, aurait pu les conjurer.
S'identifier pour envoyer des commentaires.