www.leslibraires.fr
demasiado corazon
Format
Poche
EAN13
9782267023220
ISBN
978-2-267-02322-0
Éditeur
Christian Bourgois
Date de publication
Collection
Titres
Nombre de pages
288
Dimensions
17 x 10 x 1 cm
Poids
210 g

demasiado corazon

De

Traduit par

Christian Bourgois

Titres

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

Thriller politique, enquête journalistique, dénonciation d'un crime de masse. Ce roman de Pino Cacucci est tout cela à la fois. Mais c'est aussi le passionnant récit d'aventures humaines dans un pays immense et bariolé, avec ses paysans, ses Indios, ses révolutions avortées, ses riches corrompus : le Mexique. Un Mexique asphyxié par la pollution, exploité, ravagé par la violence, asservi et pillé par des hommes à la solde d'un pouvoir, occulte, mais organisé par les nantis qui l'entourent. Quant aux héros, ils sont épiques : un journaliste, reporter-télé, utopiste ; un jeune boxeur réaliste qui cherchera à comprendre comment et pourquoi son frère, médecin des pauvres, a été assassiné par la pieuvre américaine ; et un aventurier ex-capitaine des marines recyclé dans la sécurité privée, cynique et blasé mais lucide.

Pino Cacucci modèle ses paysages et ses actions dans le moindre détail, façonne ses vérités, sculpte ses personnages avec des mots simples, dénonce les impostures d'une société rongée par l'égoïsme et l'argent. En effet, si son livre peut être appréhendé comme un violent pamphlet contre l’hégémonisme américain, le style incisif de Cacucci sait aussi se fait tendre lorsqu’il parle des déshérités et de leur soif de bonheur.

Pino Cacucci est né en 1955. Depuis près de 25 ans, il vit entre l’Italie et le Mexique. Il a publié Outland Rock en 1988 et Puerto Escondido en 1990, duquel le réalisateur Gabriele Salvatores a tiré le film homonyme. San Isidro Futból a également fait l’objet d’une adaptation cinématographique sous le titre “Viva San Isidro! ». Outre ses romans, il a aussi écrit Tina (une biographie de Tina Modotti), et publié un livre illustré sur le photographe Gracias México, un carnet de voyage ainsi que le catalogue de l’exposition qui s’est tenue à Parme en 2001 et qui a ensuite tourné dans d’autres villes.

Il est également traducteur de littérature espagnole et latino-américaine (près de 60 textes traduits à ce jour). Il collabore à différentes revues et des journaux. Enfin, il est co-auteur de scripts et scenarii pour le cinéma (il a notamment collaboré à "Nirvana" de Salvatores) et certaines bandes dessinées.

Il a obtenu de nombreux prix littéraires, parmi lesquels deux Pluma de Plata du ministère du tourisme mexicain en 1992 et en 1997, le prix spécial de Fiesole en 2001, celui de l’Institut Cervantès d’Espagne pour la meilleure traduction en 2002, et en septembre 2007 le prix Anima Istrantza di Olbia en Sardaigne.

« On sent la poussière, la chaleur, la pauvreté, une population qui survit menée par une poignée de nantis pourris et vendus au grand frère. Des conditions de travail criminelles, une société qui vit à ventre ouvert. Entre le documentaire et le polar politique, le Demasiado corazón emprunté à Willy Deville est une vraie dénonciation et une impressionnante plongée dans le quotidien mejicano, rehaussé de belles envolées historiques avec la présence bienvenue de Pancho Villa. « Pauvre Mexique, si loin de Dieu, si proche des Etats-Unis. » » (Dimanche.ch)

« Enregistrer la vie en direct, c’est le rêve existentialiste de cet auteur bolognais, jadis loué par feu Fellini pour son recueil de nouvelles Outland Rock. Pour compliquer les choses, Cacucci s’est attaqué à la description des sphères du pouvoir et des mafias mexicaines. Des aventures humaines, trop humaines, qui démontrent une fois de plus qu’il n’y a jamais assez de corazón dans le monde. » (Epok)

« Pour la petite histoire, Pino Caccucci fut le dernier coup de foudre littéraire de Federico Fellini. Cacucci est une sorte de Raymond Carver italien sans le minimalisme, mais avec la faconde « absurdo-réaliste ». Sans oublier l’humour façon Nanni Moretti. » (Guillaume Chérel, La Création)
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Pino Cacucci
Plus d'informations sur Benito Merlino