www.leslibraires.fr

À l’approche des fêtes de fin d’année, les difficultés d’approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu’à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d’anticiper vos achats et de privilégier les ouvrages en stock (points verts).

Tina, l'amour infini de René Char
Format
Broché
EAN13
9782749123417
ISBN
978-2-7491-2341-7
Éditeur
Le Cherche Midi
Date de publication
Collection
Styles
Nombre de pages
180
Dimensions
20,6 x 13,5 x 1,6 cm
Poids
236 g
Langue
français

Tina, l'amour infini de René Char

De

Préface de

Le Cherche Midi

Styles

Indisponible

Autre version disponible

René Char au cœur à cœur.
Ceci n'est pas une biographie, ceci est un roman : le roman d'un amour, du grand amour qu'ont vécu pendant trente ans – de 1957 à 1987 – Tina Jolas et René Char.
Elle était ethnologue, discrète, et travaillait avec Claude Lévi-Strauss ; il était un des grands poètes du XXe siècle, célèbre, mondialement connu. Elle habitait à Paris ; lui était ancré en Provence, à L'Isle-sur-la-Sorgue. Ils n'ont jamais vraiment vécu ensemble, sauf pendant de brèves périodes. Mais ils se sont beaucoup écrit. Des milliers de lettres !
Saisi et inspiré par l'importance et la durée de cette correspondance – archivée à la bibliothèque Jacques-Doucet et restée inédite –, Patrick Renou a imaginé l'ombre et la lumière, les joies et les larmes, les murmures et les cris, les extases et les déchirures d'une aventure à la fois humaine et littéraire : la longue passion qui a lié un poète et sa muse.
Quelques prénoms féminins sont restés à jamais attachés aux noms des poètes qui les ont célébrés : Béatrice à Dante, Laure à Pétrarque, Juliette à Hugo, Lou à Apollinaire. Tina entrera-t-elle à son tour dans le mythe et la légende ?
Si René Char est le personnage principal de ce roman, Tina Jolas en est l'héroïne. Une héroïne libre et lumineuse.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Patrick Renou
Plus d'informations sur André Comte-Sponville