www.leslibraires.fr
Format
Broché
EAN13
9782879298009
ISBN
978-2-87929-800-9
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Essais
Nombre de pages
280
Dimensions
0 x 0 x 0 cm
Poids
359 g

La banlieue quand elle ne brûle pas

Éditions de L'Olivier

Essais

Indisponible
Dans Le Quai de Ouistreham, Florence Aubenas nous avait fait découvrir un monde inconnu, celui des travailleurs précaires, ces personnes que nous croisons tous les jours sans les voir. Cette fois, c’est en banlieue qu’elle nous emmène – à Nanterre : la porte à côté. Et pourtant, si loin…

En quête de vérité, Florence Aubenas fait voler en éclats les clichés et les idées reçues, les sujets du journal de TF1 comme les livres écrits par des « spécialistes » qui n’ont passé qu’une semaine ou deux sur le terrain. Pendant un an, elle a vécu parmi les habitants de Nanterre. Elle les a tous rencontrés : les instits et les filles voilées, les flics et les voyous, les chômeurs et ceux qui s’en sont sorti, les salafistes et les militants du FN, les syndicalistes et les élus UMP… En se focalisant sur l’histoire d’un couple de jeunes issus de l’immigration, c’est leur histoire à tous qu’elle déplie, dans ce magnifique récit choral dont le personnage central est la ville elle-même.

Avec ce regard aigu, parfois féroce, qui la caractérise, mais aussi le sens de la fraternité qu’on lui connaît, Florence Aubenas était probablement la seule à pouvoir écrire ce livre, un livre vrai sur la France d’aujourd’hui.

Née en 1961, Florence Aubenas est journaliste. Elle a fait la plus grande partie de sa carrière à Libération, qu’elle a quitté lors du départ de Serge July. Après son retour de captivité en Irak, elle a publié La Méprise – L’affaire d’Outreau (Seuil, 2005). Elle a été nommée présidente de l’Observatoire international des prisons en juillet 2009. Son dernier livre, Le quai de Ouistreham (L'Olivier, 2010) a connu un succès international.
S'identifier pour envoyer des commentaires.