www.leslibraires.fr
Les sacrifiés
Format
Broché
EAN13
9782714446886
ISBN
978-2-7144-4688-6
Éditeur
Belfond
Date de publication
Collection
Domaine Étranger - Littérature
Nombre de pages
296
Dimensions
24,1 x 15,7 x 2,7 cm
Poids
450 g
Langue
français
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

Autre version disponible

S'inspirant d'un fait-divers qui a défrayé la chronique au début du XXe siècle, l'auteur met à nu avec une modernité implacable les rouages de la passion amoureuse et de la manipulation féminine. Un roman époustouflant, de la Malaisie coloniale aux États-Unis des années 1950, en passant par Londres et l'Argentine.
États-Unis, août 1954. Un vieil homme se fait renverser par une voiture, mortellement blessé. Refusant la thèse de l'accident, ses deux filles se penchent sur le passé trouble de leur mère, Ethel Proudlock, une Anglaise de Malaisie britannique accusée autrefois du meurtre de son amant et condamnée à mort, avant d'être graciée par le sultan de Selangor. Cette quête vertigineuse de la vérité nous emmène des coulisses de la bonne société coloniale de l'empire des Indes à la côte Est des Etats-Unis dans les années cinquante. S'inspirant de l'" affaire Proudlock ", un faitdivers qui a défrayé la chronique en 1911 et inspiré Somerset Maugham, qui écrivit alors sa célèbre nouvelle La Lettre, l'auteur met à nu avec une modernité implacable les rouages de la manipulation féminine. De non-dits en révélations effroyables, les personnages vont sombrer dans la folie et le lecteur, tour à tour séduit et trompé, comprendra dans un ultime rebondissement qu'il a été lui aussi pris dans les rets vénéneux d'Ethel, une femme amoureuse sublime dans toute sa splendeur et sa cruauté.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

Conseillé par
10 janvier 2013

Malaisie

Un abandon, tout simplement. D'abord, la couverture ne correspond pas (vraiment) à l'histoire. Ensuite, l'auteure imbrique son récit principal dans deux récits secondaires, sur trois continents différents, et à trois époques distinctes. Un peu dur pour mes petits neurones en ...

Lire la suite