Code galant ou art de conter fleurette, ou Art de conter fleurette
  •  
Format
Broché
EAN13
9782845781443
ISBN
978-2-84578-144-3
Éditeur
Manucius
Date de publication
Collection
Le philologue
Nombre de pages
104
Dimensions
16 x 12 x 0 cm
Poids
106 g
Langue
français

Code galant ou art de conter fleurette

ou Art de conter fleurette

Manucius

Le philologue

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Journaliste, historien et éditeur-fondateur du journal Le feuilleton littéraire, Horace Raisson fut l’ami et le collègue en écriture de Balzac, ils ont publié ensemble en 1825 un Code des gens honnêtes ou l’art de ne pas être dupe des fripons. Dans les années 1820, la production de codes et de manuels, reflet des usages et modes, rédigés avec humour et souvent illustrés, est à son apogée. H. Raisson s’en fait une spécialité en publiant entre 1827 et 1854 : Le Code gourmand, manuel complet de gastronomie, Le Code civil, manuel complet de la politesse, Le Code conjugal, Le Code de la toilette, Le Code de la conversation, Le Code galant ou art de conter fleurette. Ce dernier est publié en 1829, et l’on ne sait pas exactement si Balzac a participé à son écriture, en revanche on peut établir sans conteste que le chapitre sur les cours d’amour au Moyen Âge est totalement plagié sur De l’amour de Stendhal. La propriété intellectuelle au XIXe siècle n’est pas encore très encadrée par la loi et beaucoup d’auteurs peu scrupuleux s’inspirent allégrement du travail de leurs collègues !

De fait cet ouvrage à la paternité un peu vague n’en demeure pas moins un véritable petit trésor de lecture, il dévoile par exemple l’origine de l’expression « conter fleurette » où le roi Henri IV tient le premier rôle, pour ensuite se pencher sur les variations de l’amour. Comment ce sentiment unique entre tous nous occupe avant, pendant et après qu’il se soit manifesté. L’auteur explore le plus souvent avec humour et avec un recours constant aux aphorismes, tous ces petits états du cœur qui nous habitent quand l’amour est là, ou qu’il n’est plus. L’attachement, la jalousie, le caprice, les regards, les lettres, la séparation, la brouille ou le raccommodement, autant de situations propre à l’état amoureux qu’il convient de recenser et de décrire.

Le Code galant est donc un vaste tour d’horizon des tourments que nous impose l’amour, source d’émotion si singulière qui nourrit les arts depuis l’Antiquité et la littérature en particulier.
S'identifier pour envoyer des commentaires.