www.leslibraires.fr
Vers la violence
Format
Broché
EAN13
9782213722122
ISBN
978-2-213-72212-2
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
378
Dimensions
21,5 x 13,5 x 2,5 cm
Poids
514 g
Langue
français

Vers la violence

Grand prix des lectrices Elle 2023

De

Fayard

Littérature française

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Dinali
    20.00

  • Vendu par Librairie L'Armitière
    16.00 (Occasion)

Autre version disponible

GRAND PRIX DES LECTRICES ELLE 2023
«  Il ne m’avait pas légué la douceur, la confiance ni la foi. Pourtant  j’héritais de lui les trois choses auxquelles je tenais le plus au monde. J’héritais de lui l’absence, la joie et la violence.  »
 
Plus grand que la vie, Gérard illumine les jours de sa fille, Lou. Fort et fantaisiste, ce baby-boomer aux allures d’ogre ensorcèle tout : les algues deviennent des messages venus des dieux, les tempêtes des épreuves militaires, ses absences des missions pour les Services Secrets. Mais que fait cette arme dans la table de nuit  ? Qui sont ces fantômes d’une famille disparue, surgissant parfois au détour d'une  conversation, dans un silence suspendu  ? D’où viennent, surtout, ces accès de cruauté — ceux-là même qui exercent sur sa fille fascination et terreur  ?
 
A travers l’histoire d’une enfance trouble, dans ces paysages de l’ouest français où la mer et la forêt se confondent, Vers la violence rappelle comment nos héritages nous façonnent, entre chance et malédiction.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

Conseillé par (Librairie Athenaeum)
20 septembre 2022

Conseillé par Anne-Céline

Gérard est un homme aussi flamboyant qu’inquiétant. Il a des principes et notamment pour élever sa fille Lou. La fille admire et craint ce père aux humeurs changeantes, qui ne cesse de la mettre à l’épreuve. Comment un parent façonne ...

Lire la suite

Conseillé par (Librairie Coiffard)
7 septembre 2022

Conseillé par Stéphanie et Manon R

Le roman s'ouvre sur une scène qui pourrait paraître innocente et qui ne l'est pas. Une petite fille de six ans, Lou, joue à "Je te tiens, tu me tiens pas la barbichette" avec Gérard, son papa. Mais ce que ...

Lire la suite

Conseillé par (Librairie Mots et Images)
6 septembre 2022

Avec une plume délicate et froide à la fois, Blandine Rinkel ose poser la question de l'amour filial malgré tout...

Lire la suite

Conseillé par (Librairie Comme Un Roman)
27 août 2022

Prodigieux !

Quel endroit de notre coeur vient habiter la violence quand nous l'habitons nous-même depuis l'enfance ? Blandine Rinkel signe le portrait tendre d'un père qui ne l'est pas, d'une plume ardente et délicate.

Lire la suite

Conseillé par (Librairie Athenaeum)
26 août 2022

Gérard est un homme aussi flamboyant qu’inquiétant. C’est à son rôle de père que Blandine Rinkel s’intéresse à travers les yeux de sa fille, Lou. La fille admire et craint ce père aux humeurs changeantes. Comment un parent nous façonne ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

Conseillé par (Librairie La Galerne)
17 novembre 2022

Dès ses cinq ans, Lou voue une adoration sans limite à son père violent : Gérard, un flic bourru et malsain à l'imagination débordante qui flirte avec la mythomanie et joue de l'emprise qu'il a sur sa fille. D'une enfance ...

Lire la suite

Conseillé par
25 août 2022

Super !

Lire la suite

Conseillé par
17 août 2022

« Je te tiens par la barbichette »

Coup de cœur pour ce roman très bien écrit en deux parties temporelles : - L’enfance de Lou, fusionnelle avec son père avec qui elle partage un pacte d’imaginaire, dont elle a fait un homme-fiction pour compenser ses absences et ...

Lire la suite

Conseillé par
16 août 2022

Gérard agit tel un ogre qui impose sa loi à toute sa famille. Ce père est un menteur compulsif, ambivalent, qui écrase son entourage de sa force pour chasser l’effroi de sa propre faiblesse, corseté par son irrépressible besoin de ...

Lire la suite

Conseillé par
12 août 2022

Une violence à soi

Gérard agit tel un ogre qui impose sa loi à toute sa famille. Ce père est un menteur compulsif, ambivalent, qui écrase son entourage de sa force pour chasser l'effroi de sa propre faiblesse, corseté par son irrépressible besoin de ...

Lire la suite

À l’heure où tout s’accélère, où les canaux de diffusion de l’information se multiplient, et où beaucoup de citoyens, notamment les jeunes, boudent les médias traditionnels, la presse doit-elle réinventer sa manière de raconter le monde ?
C’est la question que nous avons posée à notre invité : le journaliste et écrivain Éric Fottorino.
Il a notamment travaillé 25 ans au quotidien "Le Monde", qu'il a dirigé de 2007 à 2011.
Il a ensuite cofondé l’hebdomadaire Le 1, avant de créer les trimestriels America, Zadig et Légende.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Blandine Rinkel