www.leslibraires.fr
Format
Broché
EAN13
9782869585492
ISBN
978-2-86958-549-2
Éditeur
École Française d'Athènes
Date de publication
Collection
MONDES MEDITERR (17)
Nombre de pages
123
Dimensions
18,5 x 24 x 1 cm
Poids
500 g
Langue
français

Aux origines des nationalismes balkaniques

La révolution française et le sud-est de l'Europe

École Française d'Athènes

Mondes Mediterr

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

En cette année de commémoration du bicentenaire de la révolution d’Indépendance grecque, cette étude de Pascal M. Kitromilidès consacrée à la réception et à l’influence de la Révolution française sur les nationalismes balkaniques se devait d’être mise à l’honneur. Ce travail, dans l’édition grecque de 1990, a accompagné les bouleversements récents de l’histoire européenne, depuis les commémorations de la Révolution française en 1989 jusqu’aux évolutions des années suivantes en Europe de l’Est et du Sud-Est. Son édition révisée, proposée ici en français, invite encore à relire ce passé récent en interrogeant les croisements entre idées révolutionnaires et construction des nationalismes, tant l’analyse de l’historien est aussi le reflet des interrogations de son époque.
Réinterroger ainsi la question des Lumières, c’est porter un regard différent, éclairé par d’autres contextes, décentrer le point de vue en prenant les Balkans pour point de départ. Il en ressort une image renouvelée de la réception des idées révolutionnaires françaises en Europe et des critiques dont elle fait l’objet dans la pensée libérale, mais aussi une vision approfondie de la place singulière de l’hellénisme dans ce nouveau paysage qui émerge entre la fin du XVIIIe et le milieu du XIXe siècle. Les idées, éminemment révolutionnaires, de nation et de libération nationale trouvent ainsi dans les Balkans et en Europe du Sud-Est un écho bien particulier.
As we commemorate the Bicentennial of the Greek Revolution, this study by Pascal Kitromilidès of the reception of the French Revolution and the influence it had on the birth of nationalism in the Balkans is timely. The 1990 Greek edition was very much in tune with the events of the day, from the 1989 commemorations to mark the Bicentennial of the French Revolution to the upheaval in Eastern and South-Eastern Europe in the late eighties and early nineties. This revised edition in Frenchw invites us to take another look at this period of our recent European past by examining the links between revolutionary ideas and the construction of nationalisms, as the work of any historian as a rule tends to converse with the issues of their own era.
This re-examination of the politics of the Enlightenment brings a new perspective, in the light of other contexts and shifts the focus by using the Balkans as a starting point. It reveals a new vision of how French revolutionary ideas were received in Europe and how that reception was criticised by liberal thinkers, as well as providing a more thorough perspective on the specific role Hellenism played in the new landscape that emerged between the end of the 18th century and the middle of the 19th century. The eminently revolutionary ideas of nationhood and freedom had a particular resonance in the Balkans and in South-Eastern Europe.
S'identifier pour envoyer des commentaires.