Lettres de l'année 1671
Format
Broché
EAN13
9782070447190
ISBN
978-2-07-044719-0
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio classique (5414)
Nombre de pages
560
Dimensions
18 x 11 x 2 cm
Poids
272 g
Langue
français

Lettres de l'année 1671

De

Préface de

Autres contributions de

Folio

Folio classique

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Page et Plume
    9.00

  • Vendu par Librairie David Long
    État de l'exemplaire
    Très Bon Etat
    Format
    poche Broché Dans la grande salle de justice, l'heure de l'affrontement ultime a sonné. Pazair, devenu vizir d'Egypte, et son épouse Néféret; médecin-chef du royaume, n'hésitent plus à défier le ministre des Finances qui se présente comme le porte-parole des conjurés détenant le testament des dieux et dont le but avoué est de renverser Ramsès le Grand afin de s'emparer du pouvoir. Le vizir et son épouse sont seuls désormais, engagés dans une lutte qui paraît perdue d'avance. Branir, leur maître spirituel, a été assassiné. Souti, leur frère de sang, pourrit dans une prison nubienne. Qui est l'âme cachée de ce complot ténébreux ? Qui se cache derrière la silhouette fantomatique du mystérieux avaleur d'ombres? Pazair parviendra-t-il a lui échapper et à sauver l'Egypte d'une destruction programmée ?
    6.00(Occasion)

L’année 1671 marque pour Mme de Sévigné le début de l’échange avec sa fille, partie s’installer en Provence. Dans ce journal d’une année, on ne lit pas seulement l’amour maternel : la mélancolie le dispute à un humour parfois féroce. Son ton mêle pudeur et impudeur, plaintes et gaillardises - ce qu’elle nomme son «libertinage de plume». Virtuose de la langue, elle allie le noble et le vulgaire, le subtil et le concret. Rares sont les textes du XVIIᵉ siècle qui nous permettent d’effectuer une telle plongée au cœur de la sphère intime, associant les soucis du quotidien et le questionnement spirituel, les états d’âme et les états des lieux, les réalités du temps et les chimères de l’imaginaire. Lectrice infatigable, raffinée sans préciosité, savante sans pédanterie, Mme de Sévigné se montre ici d’une liberté de ton unique.
Édition de Roger Duchêne dérivée de la Bibliothèque de la Pléiade, revue et préfacée par Nathalie Freidel.
S'identifier pour envoyer des commentaires.