www.leslibraires.fr
Format
Broché
EAN13
9791034607778
ISBN
979-10-346-0777-8
Éditeur
Champ social
Date de publication
Nombre de pages
212
Dimensions
21 x 16 x 1 cm
Poids
210 g
Langue
français

Jeunes en souffrance

Psychanalyse et éducation spécialisée

De

Traduit par

Préface de

Champ social

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


En 1925, sept ans après la fin de l’énorme boucherie appelée Première guerre mondiale, paraît le livre d’August Aichhorn intitulé Verwahrloste Jugend, traduit en français Jeunes en souffrance. Freud en signe le préambule, un hommage rendu à l’éducateur, alors qu’il est fort occupé par ailleurs, ce qui laisse penser qu’il tenait beaucoup à en être l’auteur... Aichhorn a alors 47 ans. Après avoir embrassé une carrière d’instituteur, il s’est rapidement tourné vers l’éducation spécialisée. Dès 1918, il dirige un centre pour enfants et en 1920, à la demande de la municipalité viennoise, il prend la direction d’une autre institution. Les adolescents dont il s’occupe sont issus de familles pauvres vivant dans des conditions matérielles difficiles. Leur déviance et leurs difficultés d’insertion requièrent de la part des autorités une réponse institutionnelle. Leur prise en charge se fait par petits groupes, constitués à partir de traits distinctifs de l’enfant – la parole et les jeux y sont privilégiés pour favoriser les liens. Les jeunes sont également reçus un par un lors d’entretiens qui ne sont ni une analyse, ni une psychothérapie d’inspiration psychanalytique, mais une conversation centrée sur la situation de l’enfant, sa position subjective, et qui prend en compte ce que la psychanalyse a enseigné à Aichhorn, en particulier la dimension transférentielle dans la relation éducative: il voit dans les conduites problématiques de l’enfant l’équivalent du symptôme dans la cure, où quelque chose vise être reconnu. Jeunes en souffrance relate cette expérience originale d’Aichhorn.
S'identifier pour envoyer des commentaires.