À la recherche du rameau d'or, L'invention du Ravissement de saint Paul de Nicolas Poussin à Charles Le Brun
Format
Broché
EAN13
9782840161073
ISBN
978-2-84016-107-3
Éditeur
PARIS OUEST
Date de publication
Collection
MODERNITE CLASS
Nombre de pages
235
Dimensions
21 x 18 x 1 cm
Poids
409 g
Langue
français

À la recherche du rameau d'or

L'invention du Ravissement de saint Paul de Nicolas Poussin à Charles Le Brun

Paris Ouest

Modernite Class

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Au printemps 1650, le tableau du Ravissement de saint Paul de Nicolas Poussin (musée du Louvre) quittait Rome pour Paris. Il avait fallu cinq ans pour que le peintre finisse par satisfaire la demande du poète Paul Scarron. Vingt ans après, le même tableau était extrait des collections de Louis XIV pour être commenté deux fois au sein de l'Académie royale de peinture et de sculpture. Les deux conférences, dont l'une de Charles Le Brun, soulignaient les exceptionnelles qualités formelles de l'œuvre et la complexité de son contenu.
Comment comprendre qu'un tableau que Poussin a peint contre son gré ait le plus suscité l'attention des peintres français du xviie siècle? Telle est la contradiction à laquelle cet essai se confronte, en scrutant le tableau avec minutie et en s'interrogeant sur la capacité d'un regard contemporain à rendre compte d'un tableau ancien. Comment un peintre isolé vivant à Rome pouvait-il concevoir un sujet religieux qu'il savait devoir être goûté dans un salon littéraire parisien? À quels types d'attentes, mondaines, culturelles, poétiques ou spirituelles pouvait-il vouloir répondre? En quelle mesure le lieu de création, la Rome baroque, participe-t-il de la spécificité du tableau? Comment comprendre la fortune singulière de celui-ci dans la France du Grand Siècle?
À travers l'étude de la genèse puis de la réception du Ravissement de saint Paul, du milieu des années 1640 à la fin des années 1670, il s'agit de mieux cerner la manière dont un artiste éminent pouvait appréhender la production d'un tableau et les modalités par lesquelles une œuvre pouvait être attendue, réinventée, intronisée enfin en sa qualité d'œuvre d'art dans la société du xviie siècle.

Marianne Cojannot-Le Blanc est professeur d'histoire de l'art moderne à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense.
S'identifier pour envoyer des commentaires.