www.leslibraires.fr
Chelsea Girls
Format
Poche
EAN13
9782757898659
ISBN
978-2-7578-9865-9
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
Points (1)
Nombre de pages
288
Dimensions
18,2 x 11 x 2,3 cm
Poids
138 g
Langue
français

Chelsea Girls

Points

Points

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


« Le récit autobiographique d’Eileen Myles, poète qui a croisé la route de la Beat Generation, est devenu un livre culte. »
L'Obs
« Un texte fondateur et incomparable. À celles et ceux qui vont découvrir Myles pour la première fois : je vous envie. »
Maggie Nelson
Dans les années 1970, Eileen Myles a fui l'Amérique catholique et ouvrière pour croquer à pleines dents la vie new-yorkaise : la galère, la poésie, la défonce, l'art – et les filles. De souvenirs d'enfance doux-amers aux virées stupéfiantes au sulfureux Chelsea Hotel, en passant par le feu sacré d'une écriture novatrice, Myles raconte tout, avec une honnêteté et une prose explosives.
Iconoclaste, Eileen Myles compte parmi les poètes vivants les plus célébrés aux États-Unis. Paru en 1994, réédité triomphalement en 2015, Chelsea Girls est aujourd'hui acclamé comme un souffle de liberté littéraire, addictif et magistral. Texte fondateur pour nombre d'artistes contemporains, dont Maggie Nelson, cet inoubliable portrait de l'artiste en jeune queer est enfin traduit en France.
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Héloïse Esquié
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

Conseillé par (Librairie Coiffard)
22 septembre 2023

Conseillé par Mathilde

Bienvenue dans la Beat Generation, côté femmes ! En 1970, Eileen Myles décide de quitter le confort de sa famille catholique pour profiter de New-York. Elle devient poétesse, vit dans une grande précarité, rencontre le photographe Mapplethorpe dont Patti Smith ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

Conseillé par
6 novembre 2023

Sex, drugs & rock’n’roll

Le genre de personnes qui ont vécu mille vies, traversées d’autant d’excès, épuisantes à suivre, mais qui savent sublimer par l’écriture de soi la banalité des évènements du quotidien : cela constitue une bonne excuse au narcissisme. Eileen Myles raconte ...

Lire la suite