www.leslibraires.fr
Paradoxe sur le comédien
Format
Broché
EAN13
9782824914428
ISBN
978-2-8249-1442-8
Éditeur
REPUBLIQUE DES LETTRES
Date de publication
Collection
DIDEROT
Nombre de pages
160
Dimensions
18,5 x 13,5 x 1,1 cm
Poids
177 g
Langue
français

Paradoxe sur le comédien

De

Republique Des Lettres

Diderot

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Rédigé vers 1773, revu vers 1778, et publié seulement en 1830 à titre posthume, cet essai a pour point de départ un ouvrage intitulé "Garrick ou les Acteurs anglais", sur lequel Diderot avait initialement présenté diverses observations dans la "Correspondance" de Grimm. Prolongeant ces remarques, le philosophe nous livre plus avant sa pensée sur le théâtre et l’art du comédien, s’inscrivant d’abord en faux contre l’opinion de son temps qui voulait qu’un bon acteur ne puisse toucher le public que s’il est lui-même en proie aux passions qu’il exprime. Selon lui, le comédien se doit plutôt d’imaginer un archétype pour en faire un modèle, son double. Pour bien jouer un rôle il doit être capable de jugement et de pénétration, mais peut se passer de sensibilité. Pour lui, il s’agit donc avant tout d’acquérir une technique. «Plus on sent, moins on fait sentir», dit-il. Diderot étend même ses réflexions à la littérature et à tous les arts, sans cependant en faire une théorie ou une doctrine esthétique. Il étaie ses affirmations par l’exemple de deux comédiennes de son temps: Mlle Clairon, toute de lucidité, et Mlle Dumesnil, emportée par son instinct. Débordant de verve, étincelant d’esprit, d’observations pénétrantes et d’idées neuves sur le théâtre et le jeu d’acteur, "Paradoxe sur le comédien" est présenté sous forme d’un dialogue, le premier interlocuteur étant le porte-parole de Diderot.
S'identifier pour envoyer des commentaires.