www.leslibraires.fr
Format
Broché
EAN13
9782846213479
ISBN
978-2-84621-347-9
Éditeur
Paris éditions
Date de publication
Collection
Essais et documents
Langue
français

Faut-il juger Sacha Guitry ?

Paris éditions

Essais et documents

Indisponible
Le 23 août 1944, alors que Paris n'est pas encore libéré, Sacha Guitry est arrêté à son domicile parisien par cinq hommes armés de révolvers et de mitraillettes, et jeté en prison sous l'inculpation d'intelligence avec l'ennemi. Il y séjournera 60 jours. N'abdiquant pas son esprit étincelant, même dans les circonstances les plus graves, l'auteur-acteur aura ce mot fameux : « La Libération ? J'en ai été le premier prévenu. »
Aboutissement de cinquante ans de succès ininterrompus, tant au théâtre qu'au cinéma, de jalousies recuites et de haines accumulées, « l'affaire » Guitry aboutira au final à deux non-lieux successifs, mais restera pour le dramaturge une tâche indélébile. À 80 ans de distance, Guitry sent toujours le souffre.
En s'appuyant sur les volumineux dossiers du fonds Sacha Guitry de la Bibliothèque Nationale, et le dossier complet de la procédure conservé aux Archives Nationales, Rémy Bijaoui a tenté, en juriste, une approche approfondie de ce « procès » qui n'eut pas lieu. Joignant à une information irréprochable un constant souci de la narration, il a conduit une enquête méthodique sur les raisons de l'arrestation du célèbre comédien-auteur et sur les fondements de l'accusation de « collaboration » qui le vise et que la mémoire collective a conservée. Il déconstruit pour nous cette « culpabilité » officielle fondée au premier chef sur la « rumeur publique », sans dissimuler la responsabilité de l'inculpé dans la formation de ladite rumeur, en oubliant que le culte du bonheur exige, en période de grandes haines publiques, une dose minimum de pudeur et de discrétion.
S'identifier pour envoyer des commentaires.