www.leslibraires.fr
Les Sentiers obscurs de Karachi
Format
Poche
EAN13
9791041410057
ISBN
979-10-414-1005-7
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
POINTS POLICIER (1)
Nombre de pages
288
Dimensions
18 x 10,9 x 1,6 cm
Poids
166 g
Langue
français

Les Sentiers obscurs de Karachi

De

Points

Points Policier

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Chat Perché
    8.90

Inspiré d’un événement tragique, Olivier Truc livre un true crime haletant.
En 2002, à Karachi, un attentat à la bombe tue onze ingénieurs français travaillant à la mise au point d’un sous-marin acheté par le gouvernement du Pakistan. Vingt ans plus tard, Jef Kerral, journaliste à Cherbourg, décide de se rendre sur place. Aidé par une jeune lieutenante pakistanaise, il tente de faire toute la lumière sur cette affaire. Entre mensonges politiques et manipulations, où sont les véritables coupables ?
Journaliste, Olivier Truc vit à Stockholm d'où il couvre les pays nordiques et baltes. Outre ce passionnant thriller inspiré de faits réels, il est aussi l’auteur de la série « La Police des rennes » : Le Dernier Lapon, Le Détroit du loup, La Montagne rouge et Les Chiens de Pasvik. Tous disponibles chez Points.
« Un polar sous forme d’enquête sur les failles pakistanaises et françaises. Instructif. »
LIBÉRATION
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

Conseillé par (Librairie Mots et Images)
2 novembre 2023

Perdez-vous dans les ruelles du bazar de Karachi, tendez l'oreille pour entendre les conversations murmurées dans les arrières-boutiques et découvrez la poésie pakistanaise et les messages qu'elle transporte ... Le tout dans un polar rondement mené ! Mieux qu'un guide ...

Lire la suite

Conseillé par (Librairie Dialogues)
13 octobre 2023

Une remarquable enquête-fiction !

Olivier Truc mêle remarquable travail d’enquête et passionnante fiction concernant l’attentat du 8 mai 2002 à Karachi, au Pakistan, qui a coûté la vie à quatorze personnes, dont onze ingénieurs et techniciens français de la DCN de Cherbourg. ...

Lire la suite