www.leslibraires.fr
On ne dit pas sayonara
Format
Broché
EAN13
9782075197250
ISBN
978-2-07-519725-0
Éditeur
Gallimard Jeunesse
Date de publication
Collection
Grand format littérature (1)
Nombre de pages
224
Dimensions
20,5 x 14 x 1,8 cm
Poids
286 g
Langue
français

On ne dit pas sayonara

Concours du premier roman jeunesse 2023

De

Gallimard Jeunesse

Grand format littérature

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Hisler
    13.50

Autre version disponible

Interdiction d'entrer dans la chambre au piano.
Interdiction de parler japonais.
Interdiction de lire des mangas ou de regarder des animés.
Et bien sûr, interdiction de parler de maman et de son pays d'origine...
Depuis la mort de la mère d'Élise, son père a imposé des règles impitoyables à la maison. Il barricade sa tristesse. Heureusement, au collège il y a l'extravagante Stella, avec son visage qui passe par toutes les lettres de l'alphabet. Et quand mamie Sonoka débarque du Japon, c'est le début d'une révolution.
Mais Élise osera-t-elle enfin poser LA question interdite ?

Pur délice de délicatesse et de drôlerie, un roman familial infiniment touchant, qui remporte en 2023 le Concours du premier roman organisé par Gallimard Jeunesse, Télérama et RTL.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

Conseillé par (Librairie Rêv'en Pages)
3 mai 2024

Alors qu'elle n'a que huit ans la vie d’Élise bascule...

...sa mère meurt soudainement et son père se forge une carapace, une armure qui pèse chaque jour un peu plus lourd. Quatre ans plus tard, le quotidien de la jeune fille est rythmé par des règles très précises visant à ...

Lire la suite

Conseillé par (Librairie Libr'Enfant)
27 avril 2024

Ce premier roman de cet auteur de théâtre pour la jeunesse est une œuvre sensible qui aborde frontalement, mais avec délicatesse et humour, les notions de deuil, de double culture et les non-dits familiaux.

Lire la suite

Conseillé par (Le Bateau Livre)
15 février 2024

Un roman incroyablement touchant

Élise est franco-japonaise. Depuis, la disparition de sa mère il y a quatre ans, il est interdit de parler japonais, de regarder des animés ou d'évoquer sa maman. Depuis quatre ans, le quotidien d’Élise est fait de puzzles, pour lesquels ...

Lire la suite

Conseillé par (l'Embarcadère)
15 février 2024

Poignant, sensible et émouvant, ce 1er roman d'Antonio Carmona est une véritable pépite ! Coup de coeur !

Elise vit seule avec son père, depuis le décès de sa mère il y a 4 ans. Fou de chagrin, il lui interdit depuis toutes références au Japon dont sa mère était native. Elise n'a donc pas le droit de ...

Lire la suite

Conseillé par (La Mare aux Diables)
21 janvier 2024

Quelle douceur pour un thème aussi sensible !

Roman abordant le thème du deuil avec beaucoup de délicatesse. On se prend d'affection pour Élise, orpheline de maman, mais aussi pour Stella, sa meilleure amie déjantée sans oublier sa grand-mère, arrivée du Japon. Et comment ne pas rester insensible ...

Lire la suite

Conseillé par (Librairie La Forge)
18 janvier 2024

Dōmo arigatō !

Depuis la mort de sa mère, la vie d'Élise est contrainte par les nombreuses règles fixées par un père qui n'a jamais pu faire son deuil. Alors que tant de questions ne trouvent pas de réponses, son existence va être ...

Lire la suite

Conseillé par (Librairie La Forge)
18 janvier 2024

Dōmo arigatō !

Depuis la mort de sa mère, la vie d'Élise est contrainte par les nombreuses règles fixées par un père qui n'a jamais pu faire son deuil. Alors que tant de questions ne trouvent pas de réponses, leur existence va être ...

Lire la suite

Conseillé par (Librairie l'Esperluète)
11 janvier 2024

Orochimaru, papa et moi...

Depuis le décès de la maman d'Elise, son père interdit toutes questions sur elle et impose des règles inflexibles à la maison, pour camoufler sa tristesse… Mais quand mamie Sanoka arrive du Japon, tout est remis en question et avec ...

Lire la suite

Conseillé par (Librairie des Croquelinottes)
13 décembre 2023

Gagnant du concours du premier roman jeunesse

Élise a huit ans quand elle perd sa mère et dès lors, son père lui impose des règles folles : interdiction d'évoquer la défunte, de parler sa langue, le japonais, de succomber au charme de la culture maternelle, plus de ...

Lire la suite

Conseillé par (Étoiles Vagabondes)
8 décembre 2023

Un roman plein de sensibilité et d'humour

Depuis le décès de sa mère, Elise vit avec tout un tas d’interdictions mises en place par son père : interdiction de parler japonais, d’entrer dans la chambre au piano, de regarder des animés et de lire des mangas… Rien ...

Lire la suite

Conseillé par (Librairie Chantepages)
6 décembre 2023

Un très joli premier roman

On rencontre Elise et son papa au lendemain d'un drame qui voit un homme perdre la femme de sa vie, et une jeune fille perdre sa maman artiste qui lui a transmis la part japonaise de sa double culture. Au ...

Lire la suite

Conseillé par (Librairie Dialogues)
6 décembre 2023

À partir de 10 ans

Des émotions qui se mêlent, s'entrecroisent, se succèdent. Un premier roman tout en délicatesse qui touche profondément. Parfois triste, souvent drôle, ce lauréat du prix Concours Premier Roman Jeunesse 2023 se fait une place de choix aux côtés de ses ...

Lire la suite

Conseillé par (Nouvelle Librairie Sétoise)
1 décembre 2023

Le gagnant du Concours Gallimard du premier roman jeunesse 2023

La mort d'une mère, l'impossibilité du deuil pour le père, la fille qui cherche à faire le sien. Un roman émouvant, (qui a fait pleurer votre libraire), à l'histoire simple et universelle. Coup de cœur dès 10 ans.

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

Conseillé par
22 janvier 2024

Premier roman très prometteur !

Comme toujours, le concours premier roman jeunesse porté par Gallimard Jeunesse nous fait découvrir un texte d'une grande qualité. A travers le prisme d'Elise, ado franco-japonaise, nous entrons dans une famille brisée par la disparition de celle qui avec son ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Antonio Carmona