www.leslibraires.fr
Discours de réception d'Antoine Compagnon à l'Académie française et réponse de Pierre Nora, Suivis de l'allocution prononcée à l'occasion de la remise de l'épée par Laurence Engel, Maryvonne de Saint Pulgent et Michel Zink
Format
Broché
EAN13
9782073051912
ISBN
978-2-07-305191-2
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche (1)
Nombre de pages
120
Dimensions
28,5 x 11,8 x 0,9 cm
Poids
130 g
Langue
français

Discours de réception d'Antoine Compagnon à l'Académie française et réponse de Pierre Nora

Suivis de l'allocution prononcée à l'occasion de la remise de l'épée par Laurence Engel, Maryvonne de Saint Pulgent et Michel Zink

De ,

Gallimard

Blanche

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Dialogues
    15.00

Autre version disponible

M. Antoine Compagnon, ayant été élu à l'Académie française à la place laissée vacante par la mort de M. Yves Pouliquen, y est venu prendre séance le jeudi 11 mai 2023. Extrait. " Pourquoi vouloir entrer ici longtemps après avoir franchi le milieu du chemin ? La question me fut posée lors de mon élection avec d'autant plus de malice que je venais de publier un livre d'adieu sous le titre La Vie derrière soi. Quel meilleur moyen de mettre la vie derrière soi, put-on se gausser, que de prétendre à l'immortalité ? Descendre ces marches, c'est ouvrir un nouveau cycle : "Qui connaît la puissance du cercle, ne redoute plus la mort", écrivait Maurice Blanchot en citant Hugo von Hofmannsthal, qui lui-même citait Djalâl ad-Dîn Rûmî, le poète persan du XIIIᵉ siècle. En ce jour, dans cette succession de boucles qu'est la vie, l'image de la spirale me vient à l'esprit, la spirale de Vico et de Michelet, la spirale de tous les poèmes comme feuilleton infini depuis l'Homère éternel, réincarné génération après génération, selon Shelley, Proust ou Borges, pour qui tous les livres se tiennent, n'en font qu'un."A. C.
S'identifier pour envoyer des commentaires.