www.leslibraires.fr
Fusillés et morts au combat en Dordogne (1939 - 1944)
Format
Broché
EAN13
9782491344160
ISBN
978-2-491-34416-0
Éditeur
SECRETS DE PAYS
Date de publication
Collection
HISTOIRE & MEMO
Nombre de pages
656
Dimensions
24 x 16 x 5 cm
Poids
985 g
Langue
français

Fusillés et morts au combat en Dordogne (1939 - 1944)

Secrets De Pays

Histoire & Memo

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Cette étude, novatrice, a pour ambition de recenser de manière exhaustive les victimes non déportées du département de la Dordogne. Toutes ont subi la répression exercée par les troupes allemandes d’occupation et leurs auxiliaires, mais aussi par les forces de Vichy et celles de la collaboration. Ils sont près de 1 200, hommes et femmes, enfants et vieillards, résistants et civils, français et étrangers, Juifs et non-Juifs, à avoir été exécutés par fusillades, avec ou sans jugement, ou à avoir trouvé la mort au combat. Certains ont été dénoncés, arrêtés et exécutés en représailles, d’autres ont choisi le suicide, sont morts par accident et maladie au maquis, ou suite aux bombardements alliés. N’oublions pas les aviateurs de la RAF tombés en mission, ni les otages arrêtés en Dordogne et exécutés au camp de Souge, au Mont-Valérien, et à Limoges. Chacun d’eux est identifié et son parcours replacé dans un contexte historique puis événementiel. À l’issue des vastes recherches que restitue cet ouvrage, on sait désormais qu’à l’échelon national la Dordogne arrive au 2e rang, juste après l’Isère (Vercors) et devant les Hauts-de-Seine (Mont-Valérien). C’est dire l’engagement décisif des maquis du Périgord durant l’Occupation, mais aussi l’intensité de la répression et le niveau de violence et de barbarie qui ont ensanglanté le département, jusqu’à ses hameaux les plus reculés. L'ouvrage est préfacé par Dominique Tantin, ancien président du Maitron des Fusillés.
S'identifier pour envoyer des commentaires.