La vie sans fards
  •  
Format
Broché
EAN13
9782709636858
ISBN
978-2-7096-3685-8
Éditeur
JC Lattès
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
334
Dimensions
20 x 13 x 2 cm
Poids
315 g
Langue
français
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

« La Vie sans fards répond à une double ambition. D’abord je me suis toujours demandé pourquoi toute tentative de se raconter aboutissait à un fatras de demi-vérités. Trop souvent les autobiographies et les mémoires deviennent des constructions de fantaisie. Il semble que l’être humain soit tellement désireux de se peindre une existence différente de celle qu’il a vécue, qu’il l’embellit, souvent malgré lui. Il faut donc considérer La Vie sans fards comme une tentative de parler vrai, de rejeter les mythes et les idéalisations flatteuses et faciles. 
C’est aussi une tentative de décrire la naissance d’une vocation mystérieuse qui est celle de l’écrivain. Est-ce vraiment un métier ? Y gagne-t-on sa vie ? Pourquoi inventer des existences, pourquoi inventer des personnages sans rapport direct avec la réalité ? Une existence ne pèse-t-elle pas d’un poids déjà trop lourd sur les épaules de celui ou celle qui la subit ? 
"La Vie sans fards est peut-être le plus universel de mes livres. J’emploie ce mot universel à dessein bien qu’il déplaise fortement à certains." En dépit du contexte très précis et des références locales, il ne s’agit pas seulement d’une Guadeloupéenne tentant de découvrir son identité en Afrique. Il s’agit d’abord et avant tout d’une femmeaux prises avec les difficultés de la vie. Elle est confrontée à ce choix capital et toujours actuel : être mère ou exister pour soi seule. 
Je pense que La Vie sans fards est surtout la réflexion d’un être humain cherchant à se réaliser pleinement. Mon premier roman s’intitulait En attendant le bonheur : Heremakhonon, ce livre affirme : il finira par arriver. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Fontaine Passy)
11 septembre 2012

L'Afrique comme matière littéraire

Dans cette autobiographie, Maryse Condé témoigne avec lucidité et sincérité de sa vie de jeune fille et de mère, malmenée par la misère et les hommes. Jeune fille mère, Maryse Condé doit renoncer à des études de lettres prometteuses. Elevant ...

Lire la suite

par (Hisler - Even)
1 septembre 2012

A la fois autobiographie de l'auteur mais aussi biographie de l'Afrique, un livre autour de la recherche d'identité. Maryse Condé nous présente sa "vie vraie" de femme faite de difficultés, de désillusions avec pour seul but d'atteindre le bonheur : ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

3 septembre 2012

Autobiographie

Un roman autobiographique intimiste, qui nous entraîne dans la vie de Maryse Condé. Une vie tout en lien avec l’Afrique, de près ou de loin. Un récit très personnel qui nous donne le sentiment d’être un peu voyeur mais qui ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Maryse Condé