Moyen-Orient, migrations, démocratisation, médiations
Format
Broché
EAN13
9782130465263
ISBN
978-2-13-046526-3
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
PUBL. INSTIT UN
Dimensions
24 x 15 x 2 cm
Poids
613 g
Langue
français
Code dewey
320.956

Moyen-Orient

migrations, démocratisation, médiations

Dirigé par ,

Presses universitaires de France

Publ. Instit Un

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Cet ouvrage regroupe vingt-trois contributions de spécialistes du Moyen-Orient qui, autour de quelques thémes stratégiques, proposent des synthéses et ouvrent des pistes de réflexion sur les problémes sociopolitiques de la région. La premiére partie aborde la question des flux migratoires et des déplacements forcés. Plusieurs études de cas dans la région (les Afghans au Pakistan, les camps palestiniens á Amman, les Gulf returnees au Yémen et en Jordanie, les filiéres des Somalis dans le Golfe), mais aussi en Europe (les associations turques en Suisse et les élites maghrébines en France), permettent d'analyser les dynamiques internes aux groupes des migrants et des réfugiés, leurs relations avec les acteurs nationaux et internationaux et le rôle des médiateurs sociaux. Le théme transversal aux études de la deuxiéme partie est celui des transitions démocratiques. Impulsés localement ou de l'extérieur, trois facteurs semblent á l'origine des demandes de démocratisation: les processus de libéralisation économique, la politisation du religieux ou «l'islamisation» du politique et les effets de la guerre du Golfe. Aprés des analyses historiques pour le Maghreb et le Machreq, des études détaillées présentent les cas de l'Afghanistan, de l'Égypte, de l'Irak, de l'Iran, de la Jordanie, du Koweit et de la Syrie. La troisiéme partie identifie un certain nombre d'enjeux internationaux. Qu'il s'agisse des problémes de fond relatifs aux débats sur les questions du droit humanitaire et du droit d'ingérence ou des «nouvelles règles» de coopération au développement que recherchent certains États européens, ces phénoménes dépassent par les enjeux qu'ils constituent, le cadre moyen-oriental. Enfin, sur le plan géopolitique, la fin de la guerre froide impose de considérer la réémergence du Caucase et de l'Asie centrale, avec les recompositions régionales et les nouvelles interrogations que cela souléve, ainsi que les stratégies des pays «promoteurs» du fondamentalisme islamique et les effets sur les pays musulmans.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Moḥammad-Reza Djalili
Plus d'informations sur Riccardo Bocco