www.leslibraires.fr
Un été au paradis
Format
Broché
EAN13
9782332514646
ISBN
978-2-332-51464-6
Éditeur
Editions Edilivre
Date de publication
Collection
Collection Classique
Nombre de pages
270
Dimensions
20,4 x 13,4 x 2,2 cm
Poids
315 g
Langue
français
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


À travers leurs destins parallèles dans la France des années soixante, Petit Pierre et Gelven entraînent le lecteur sur les chemins secrets de l’enfance.
Du granit de l’Armorique aux coteaux crayeux de l’Auxerrois - dans ce village ordinaire de Vallan où se déroule l’essentiel du roman - leurs itinéraires solitaires finiront par se mêler, ponctués de rencontres cocasses ou dramatiques : la figure pathétique et généreuse de Gondolo, ivrogne invétéré et lucide ; l’âpre brutalité de la famille Duroufle, Thénardier modernes et sans pitié ; ou bien encore la formidable Madame Polowzick à la poitrine abyssale et redoutée.
Un été au paradis s’apparente au roman initiatique et explore avec subtilité les liens complexes qui unissent l’enfant au monde parfois féroce qu’il découvre et tente de maîtriser.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Michel Philippo, lauréat des Écrivains bretons - Télégramme 30 novembre 2013

L'association des Écrivains bretons vient de décerner son grand prix annuel au Briochin Michel Philippo pour son roman « Un Été au paradis ». Rencontre avec un Costarmoricain d'adoption.
Michel Philippo est heureux de cette consécration qui salue son troisième ouvrage.

Le prix de l'association des Écrivains bretons, dont Charles Le Quintrec (1979), Roger Laouenan (1981), le Binicais Christian Querré (1985) ou Pierre-Jakez Hélias (1989), furent parmi les lauréats les plus renommés, distingue depuis 1978 des écrivains « bretons, ou résidant en Bretagne, ou écrivant sur la Bretagne, mais partageant un même amour du pays et un idéal commun : faire vivre la culture bretonne ». Le Briochin Michel Philippo, couronné cette année pour son roman « Un Été au paradis », figure donc sur la liste en illustre compagnie.

La France des années soixante

Dans son roman, l'auteur ne fait pourtant pas référence à la culture bretonne. Ce Lillois d'origine, âgé de 56 ans, qui vit depuis plus de quatre décennies dans les Côtes-d'Armor, où il enseigne aujourd'hui l'anglais, a séduit le jury par une évocation de la France des années soixante dont l'action se déroule pour l'essentiel... en Bourgogne. « Au coeur d'un paysage bien connu de l'auteur qui en restitue l'authentique saveur, chaque détail fait mouche, la mémoire est troublante de sincérité et la nostalgie force le respect », ont notamment déclaré les jurés lors de la remise du prix, qui avait lieu samedi dernier à Port-Louis (56). « Ce livre, c'est l'histoire d'une amitié entre deux jeunes garçons aux destins parallèles : l'un vit une enfance "normale", assez douillette, et l'autre une existence chaotique », explique Michel Philippo.

Pas autobiographique mais...

Le récit a-t-il quelque chose d'autobiographique ? « Non », assure l'écrivain, « à ceci près que l'action se situe dans un village que j'ai bien connu enfant, et où je n'étais pas retourné avant d'entreprendre la rédaction de ce livre. Je l'ai restitué de mémoire ». Fidèle, le souvenir, puisque, invité au salon du livre de ce village de Vallan (89), l'auteur s'est entendu féliciter par des historiens locaux pour la justesse de sa restitution... Paru en 2012, « Un Été au paradis » est le troisième ouvrage de Michel Philippo, qui a aussi publié « La Vie fragmentée », composé d'une vingtaine de textes courts, tableaux impressionnistes sur le temps qui passe, et « La Tentation du pylône », face-à-face d'un homme avec la maladie.

Roselyne Veissid


Michel Philippo, prix des écrivains bretons - Ouest France 24 novembre 2013

Le professeur d'anglais de Saint-Brieuc est distingué pour son troisième roman, Un été au paradis.

L'association des écrivains bretons a décerné ses quatre prix littéraires 2013, lors de son congrès annuel, samedi, à Port-Louis (Morbihan). « Ce ne fut pas un choix facile, nous avons eu de nombreuses candidatures et une grande qualité d'écriture », a souligné Michel Priziac, le président. Quatre catégories étaient distinguées. Le grand prix a été attribué à Michel Philippo pour Un été au paradis. L'histoire d'une amitié entre deux enfants, l'un vivant en Bretagne, l'autre en Bourgogne.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Michel Philippo