LES MURS ET AUTRES HISTOIRES (D'AMOUR) NOUVELLES, nouvelles
Format
Broché
EAN13
9782843043901
ISBN
978-2-84304-390-1
Éditeur
Zulma
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
183
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
198 g
Langue
français
Langue d'origine
malayalam
Code dewey
850

Les Murs Et Autres Histoires (D'Amour) Nouvelles

nouvelles

De

Traduit par

Zulma

Littérature française

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie La Femme Renard
    16.80

  • Vendu par Librairie David Long
    État de l'exemplaire
    Très Bon Etat
    Format
    12,5cmx19cmx1,5cm Broché Mangalam Shubam! Que le bonheur vous sourie! C'est ainsi que Basheer ponctue ses histoires, facétieuses et riches d'enseignements. Et pour leur donner une saveur plus épicée, il n'hésite pas à puiser dans sa vie de militant et de nomade. Dans les Murs, par exemple, il profite de son séjour en prison à Trivandrum, capitale du Kerala, pour prendre à son compte une histoire d'amour née de la séparation qu'impose un mur entre les hommes et les femmes. La poésie naît d'une odeur de femme, et de l'imagination débordante du prisonnier. Cocasses négociations conjugales, peurs ancestrales tutoyant parfois le fantastique, toute situation est bonne pour l'écrivain qui brosse ici un saisissant portrait de la société indienne. Tour à tour sage et loufoque, curieux comme un beau diable, toujours bienveillant même quand il est ironique, Basheer charme la réalité comme on fait danser les serpents: par la seule musique de sa prose simple et magique.
    10.00(Occasion)

Les Murs et autres histoires (d'amour)

Vaikom Muhammad Basheer

Traduit du malayalam (Inde) par Dominique Vitalyos

Mangalam Shubam! Que le bonheur vous sourie!

C’est ainsi que Basheer ponctue ses histoires, facétieuses et riches d’enseignements. Et pour leur donner une saveur plus épicée, il n’hésite pas à puiser dans sa vie de militant et de nomade.

Dans « Les Murs », par exemple, il profite de son séjour en prison à Trivandrum, capitale du Kerala, pour prendre à son compte une histoire d’amour née de la séparation qu’impose un mur entre les hommes et les femmes. La poésie naît d’une odeur de femme, et de l’imagination débordante du prisonnier.

Cocasses négociations conjugales, peurs ancestrales tutoyant parfois le fantastique, toute situation est bonne pour l’écrivain qui brosse ici un saisissant portrait de la société indienne.

Tour à tour sage et loufoque, curieux comme un beau diable, toujours bienveillant même quand il est ironique, Basheer charme la réalité comme on fait danser les serpents : par la seule musique de sa prose simple et magique.

Il y a chez ce Maupassant, ce Garcia Marquez indien, une drôlerie sagace, un brio enchanteur et pathétique, une fantaisie et une liberté de ton parfaitement rayonnantes. Ce qui est fascinant, dans l’univers de Basheer, c’est qu’on y entre de plain-pied, avec une familiarité et un enthousiasme qu’on a tout de suite envie de faire partager.

Vaikom Muhammad Basheer est né et mort au Kerala (1908-1994). Il est l’un des écrivains les plus attachants de la littérature indienne contemporaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.