www.leslibraires.fr
Jean Moulin, artiste, préfet, résistant
Format
Broché
EAN13
9791021000926
ISBN
979-10-210-0092-6
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Collection
ALB ILLUSTRES
Nombre de pages
160
Dimensions
28 x 24 x 2 cm
Poids
1424 g
Code dewey
940.5336092

Jean Moulin

artiste, préfet, résistant

De ,

Préface de

Tallandier

Alb Illustres

Indisponible
Figure magistrale de la résistance française, Jean Moulin, mort il y a 70 ans, œuvra à l’unification des mouvements épars d’opposition à l’occupant allemand. De sa jeunesse à sa mort, voici, abondement illustré, l’itinéraire d’un héros.

En 1938, Jean Moulin, le plus jeune préfet de France, assiste au désastre de 1940. Il est alors révoqué par le régime de Vichy pour son appartenance au Front Populaire.

Prenant des contacts avec la résistance du Sud de la France, il désire établir un lien avec Londres. Passant par Lisbonne, il va rencontrer de Gaulle qui décide de coordonner la propagande et la création de groupes armés. De retour en France, c’est sous le pseudonyme de « Rex » qu’il parvient tant bien que mal à mettre en place une armée clandestine unifiée. En 1943, de nouveau à Londres, il est nommé ministre et est chargé de créer le Conseil de la Résistance. Devenu « Max », il fait face aux réticences des chefs de réseaux et parvient à intégrer les partis politiques au cours d’une réunion de 18 participants (mouvements, partis, syndicats, etc…) qui reconnaissent la primauté de Londres et l’unification des mouvements.

Arrêté par Klaus Barbie le 21 juin 1943 près de Lyon à Caluire alors qu’il tentait d’étendre l’action de l’Armée Secrète au Nord de la France, il est torturé, emmené à Paris où il est à nouveau torturé avant d’être envoyé en Allemagne. Il meurt lors du transport en train. Le 9 juillet 1943 son corps est incinéré et déposé au Père-Lachaise. Le 19 décembre 1964, André Malraux accompagnera de son discours légendaire le transfert de ses cendres au Panthéon en présence du général de Gaulle, de la famille de Jean Moulin et des compagnons de la Libération.

Christine Lévisse-Touzé est historienne, docteur ès lettres, directrice du Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris et du Musée Jean Moulin (Ville de Paris). Elle est également directrice de recherche associé à l'Université Paul Valéry à Montpellier.

Dominique Veillon est directrice de recherche au CNRS. En 2009, elle publie chez Armand Colin, avec Dominique Missika, Résistance : Histoires de familles.

Jean-Pierre Azéma est un historien spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et plus particulièrement de la France de Vichy et de la Résistance. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le sujet tels que Jean Moulin : le politique, le rebelle, le résistant ou encore L'Occupation expliquée à mon petit-fils.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Christine Levisse-Touzé
Plus d'informations sur Dominique Veillon
Plus d'informations sur Jean-Pierre Azéma