www.leslibraires.fr
La voix plaintive. Sentinelles de la douleur, Élégie, histoire et société sous la Restauration
Format
Broché
EAN13
9782705684013
ISBN
978-2-7056-8401-3
Éditeur
Hermann
Date de publication
Collection
HR.SAVOIR LETTR
Séries
Sentinelles de la douleur
Nombre de pages
494
Dimensions
21 x 14 x 2,8 cm
Poids
607 g
Langue
français
Code dewey
840.9007

La voix plaintive. Sentinelles de la douleur

Élégie, histoire et société sous la Restauration

De

Hermann

Hr.Savoir Lettr

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

« [...] que la douleur donne à toute créature / Une voix pour gémir », s'exclame Lamartine dans les Méditations poétiques.
Une voix pour gémir : c'est à cette voix plaintive, celle de l'élégie, soupir sensible, que le présent essai voudrait prêter l'oreille, pour en décrire et interroger les vibrations, pour en comprendre les enjeux tant anthropologiques qu'historiques, idéologiques et esthétiques ; pour, d'une certaine façon, contre les idées reçues qui n'entendent là que babils geignards, pleurnicheries amoureuses, pâmoisons métaphysiques, complaisances doloristes, lui donner raison. C'en est fini de l'élégie poudrée d'avant 1789. Sentinelles de la douleur, premier volet d'un triptyque, décrit les mutations du genre élégiaque et envisage l'élégie comme une énergie dont la voix s'élève, enfle et se diffuse à toute la poésie en des temps où s'opère un vaste travail de deuil, d'une ampleur inégalée peut-être depuis les grandes tristesses des guerres de religion : la Restauration. Elle est la voix de l'époque.
Portrait de l'élégiaque en vigie sonore, écho d'une douleur historique, sociale ou familiale.
S'identifier pour envoyer des commentaires.