Chercheur-e-s sous haute tension !, Vitalité, compétitivité, précarité et (in)compatibilité travail/famille
EAN13
9782875580870
ISBN
978-2-87558-087-0
Éditeur
Presses Universitaires du Louvain
Date de publication
Collection
Hors collection (Presses universitaires de Louvain)
Nombre de pages
120
Dimensions
0 x 16 x 1 cm
Poids
208 g
Langue
français

Chercheur-e-s sous haute tension !

Vitalité, compétitivité, précarité et (in)compatibilité travail/famille

Presses Universitaires du Louvain

Hors collection (Presses universitaires de Louvain)

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


La Science, par ses contributions, découvertes, risques et espoirs, fait l'objet d'une attention médiatique et de nombreux débats. Mais qu'en est-il du vécu des scientifiques qui la font exister au quotidien ? On s'intéresse ici de manière spécifique à une nouvelle génération de docteurs ayant obtenu un mandat postdoctoral temporaire : les chargés de recherches du Fonds national de la recherche scientifique – FNRS – en Belgique. Ces scientifiques occupent une position intermédiaire entre le chercheur doctorant et le chercheur confirmé, et se situent dans une période cruciale de leur parcours de vie. La combinaison du plaisir que procure le travail scientifique, de la liberté qui le caractérise, du désir de rester dans le métier et de la forte concurrence pour des postes définitifs met ces chercheurs sous haute tension.

L'étude questionne les règles et pratiques instituées (notamment le publish or perish et la mobilité internationale) qui filtrent l'accès des scientifiques aux rares mandats permanents. Ce filtre n'est pas socialement neutre car il implique des dimensions sociologiques telles que le genre, l'origine sociale ou la situation familiale des chercheurs.

Cet ouvrage intéressera sans nul doute les professionnels de la recherche, qui y verront leur propre situation en miroir, mais également les décideurs et gestionnaires de la politique scientifique soucieux d'adapter celle-ci aux réalités que vivent les chercheurs aujourd'hui.
S'identifier pour envoyer des commentaires.