www.leslibraires.fr
L'autoformation. Pour apprendre autrement
Éditeur
Presses de l'Université de Montréal
Date de publication
Collection
Paramètres
Langue
français

L'autoformation. Pour apprendre autrement

Presses de l'Université de Montréal

Paramètres

Offres

  • AideEAN13 : 9782760623989
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    12.99

Autre version disponible

Les défis posés par l’avènement de l’informatique, les nouvelles structures de
travail, les modifications dans l’exercice des rôles de parents et de citoyens
exigent désormais d’apprendre autrement. De nouvelles pratiques s’imposent
tant dans le monde de l’éducation que de la formation : approche par
compétences, apprentissage par problèmes, contrat d’apprentissage, coaching,
organisation apprenante, etc. Autant de termes neufs pour de nouvelles
réalités dont le dénominateur commun est la nécessaire autonomie du sujet dans
les apprentissages qu’il doit réaliser. Depuis les trente dernières années,
des chercheurs se sont intéressés à l’étude de l’autoformation en relation
avec l’éducation des jeunes, la formation en entreprise ou l’éducation
populaire. Ce livre fait état de leurs principales découvertes en présentant :
• l’évolution du domaine d’étude de l’autoformation et les principaux courants
de pensée qu’on y retrouve; • les principales caractéristiques d’une situation
d’autoformation; • les compétences particulières à développer chez l’apprenant
et chez le facilitateur (enseignant ou formateur); • les tests et les
questionnaires de diagnostic de l’autonomie dans l’apprentissage; • les
méthodes qui sont souvent associées à des aspects de l’autoformation. Cet
ouvrage intéressera les enseignants, les formateurs, les consultants en
formation et les gestionnaires des ressources humaines pour qui
l’autoformation constitue une manière souple, pertinente et accessible
d’apprendre en toutes circonstances et à tous les âges. Nicole Anne Tremblay
est professeure titulaire en psychopédagogie et andragogie à la Faculté des
sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Avec d’autres chercheurs
canadiens, elle a été cofondatrice du GIRAT (Groupe interdisciplinaire de
recherche sur l’autoformation et le travail) dont les productions ont connu
une diffusion internationale.
S'identifier pour envoyer des commentaires.