www.leslibraires.fr
Les Indignés de Montservier
Format
Broché
EAN13
9782812910241
ISBN
978-2-8129-1024-1
Éditeur
De Borée
Date de publication
Collection
Romans et récits du terroir
Nombre de pages
320
Dimensions
24 x 16 x 2 cm
Poids
515 g
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Sabibliothèque
    État de l'exemplaire
    French édition. Le livre présente de petites marques d'usures plis traces de stockage et/ou de lecture sur la couverture et/ou les pourtours mais reste en très bon état d'ensemble. Expédition soignée depuis la France
    Format
    24x16x3cm. 2013. Broché. 320 pages. Chaque maison cache un secret les murs ont des oreilles mais la bouche cousue. Il faut poser longtemps la joue contre leur sein comme un docteur fiévreux pour les entendre respirer. A Dun-le-Palestel dans la Creuse la maison de famille du narrateur en a si gros sur le c?ur et tant à dire qu'on va la confesser pièce après pièce l'écouter se raconter souvenirs dérangés vérités arrangées les choses et les gens tels qu'ils furent les échos et les ombres qu'il en reste. Elle finira bien par lâcher cequ'elle sait. Elle sait l'histoire d'un père qui lui avait choisi de se taire
    7.99(Occasion)

Autre version disponible

Autrefois accueilli en sauveur, aujourd'hui considéré comme un homme d'affaires sans scrupule, Fabrice a décidé de fermer l'usine locale, et c'est tout l'avenir du village qui s'en trouve bouleversé. Alors même que l'entrepreneur brille par son absence et son refus de négocier avec ses employés, Guillaume, son fidèle bras droit, devient l'organisateur de la fronde des ouvriers avec l'appui de Céline, l'épouse de Fabrice, engagée dans la cause écologique. Quand les enfants du couple s'en mêlent, le conflit tourne au drame social...

"Ce n'est jamais fini. On doit toujours se battre. Jusqu'au bout, il faut se battre."

"Alors, vous savez ce que vous allez faire, mes petits gars? D'abord, cet atelier-là, vous allez l'occuper. Oui, m'sieur, l'occuper. Vous ne serez pas les seuls, tu le sais bien, par les temps qui courent. Mais ce n'est pas tout ! Pendant que vous l'occuperez, vous ne resterez pas là à jouer aux boules devant un feu de palettes comme on vous montre à la télé! Ça, c'est bon pour les fainéants de la ville. Vous, vous allez vous creuser la cervelle."
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Didier Cornaille