Les livres indiqués d'un point vert peuvent être commandés jusqu'au 20/12 et ceux d'un point orange jusqu'au 15/12.

Passé ces délais, nous ne pouvons pas garantir que la livraison du Père Noël arrive à temps !

Le professeur Acarus Dumdell et ses potions incongrues
  •  
Format
Broché
EAN13
9782874262036
ISBN
978-2-87426-203-6
Éditeur
Alice
Date de publication
Collection
DEUZIO
Nombre de pages
128
Dimensions
21 x 14 x 1 cm
Poids
188 g
Langue
français

Le professeur Acarus Dumdell et ses potions incongrues

De

Alice

Deuzio

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Le Gai Rossignol
    6.00(Neuf à prix réduit)

  • Vendu par Sabibliothèque
    État de l'exemplaire
    très légères marques de lecture et/ou de stockage mais du reste en très bon état. -envoi rapide et soigné dans une enveloppe à bulle depuis France.
    Format
    21x14x1cm Broché Traduit de Sénès Florence -Illustrations de Jankovics györgy.
    7.00(Occasion)

Autre version disponible

Un journaliste dans un pub de Londres un jour de pluie, une Lady bien mystérieuse, une conversation autour de scones au beurre et d’une tasse de thé, un village anglais du début du XXe siècle, des chauves-souris parlantes dans un cimetière…

Bref, une ambiance aussi British qu’énigmatique. Mais quel est le lien entre tous ces personnages ?

Acarus Dumdell, professeur de son état et faiseur de potions aux effets souvent douteux, et son frère, Zacarus, apothicaire de bonbons. Des jumeaux qui sèment le trouble parmi la paisible population de Meadowfield…

C’est ce que raconte la Lady à un journaliste de passage. Cela se passe le 18 juillet 1901. Le vicaire du village a perdu la voix en mangeant trop de bonbons au charbon (ou était-ce le thé à la rose trop sucré de Madame Chastewick ?), la nouveauté de la boutique de Zacarus. Devant prononcer le discours d’ouverture de la 15e cérémonie des thés, le vicaire fait appel à Acarus, le professeur, afin qu’il lui prépare une potion pour retrouver la voix. Pourtant, la manie d’Acarus de substituer les ingrédients et de ne jamais respecter les recettes originales est connue depuis longtemps dans le village, et tout autant les catastrophes qui en ont découlé… Mais le vicaire est pressé. À contrecœur, Zacarus accepte de livrer la potion que son frère a préparée à son ami, le vicaire. Il prend un raccourci et passe par le cimetière où se déroule... le festival annuel des contes d’horreur des chauves-souris. Un pas malencontreux, une branche en travers du passage, et voilà notre apothicaire à terre. La potion, quant à elle, s’est répandue sur le sol, mais quelques gouttes ont atteint les chauves-souris, qui sont à présent dotées de la parole... et dont les voix portent bien au-delà des frontières du village ! Encore un méfait de l’étourderie d’Acarus qui ne sera pas sans conséquences...
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

12 octobre 2013

Quelle délicieuse découverte

Une suggestion d'une grand maman pour ce jeune auteur québécois que j'ai découvert. Un livre pour les enfants mais aussi pour les grands, au cœur d'enfants. À découvrir si vous voulez vous évader dans un imaginaire singulier !

Lire la suite