Les lorettes / Paris capitale mondiale des plaisirs au XIXe siècle, Paris, capitale mondiale des plaisirs au XIXe siècle
Format
Broché
EAN13
9782847422832
ISBN
978-2-84742-283-2
Éditeur
Le Passage
Date de publication
Collection
LA PETITE COLLE
Nombre de pages
442
Dimensions
18 x 12 x 3 cm
Poids
470 g
Code dewey
840.9355

Les lorettes / Paris capitale mondiale des plaisirs au XIXe siècle

Paris, capitale mondiale des plaisirs au XIXe siècle

De

Le Passage

La Petite Colle

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Au xixe siècle, Paris gagne ses galons de capitale mondiale des plaisirs. Lorettes, grisettes et courtisanes, conquérantes et victorieuses, règnent alors sur la Ville Lumière. Et derrière elles, une myriade de congrégations, aussi nombreuses que les petits noms secrets et affectueux susurrés par les amants à l’oreille de leurs maîtresses, se réclamant des États de la prostitution.

S’il existe une typologie des femmes publiques aussi riche, la responsabilité en revient au premier chef aux journalistes, chroniqueurs, échotiers, illustrateurs et caricaturistes, écrivains oubliés ou à jamais illustres qui ont dénommé les filles qu’ils croisaient sur les trottoirs de la capitale, le long des boulevards ou dans les faubourgs, au théâtre, au bal ou à l’Opéra, dans les cafés, sur les Champs-Élysées et au sein de quelques salons.

Mais si les catins parisiennes de l’époque ont eut le bonheur d’entrer dans l’histoire, cela tient d’abord à leur fortune littéraire. Les frères Goncourt, Baudelaire, Eugène Sue, Théophile Gautier, les Dumas, père et fils, Tristan Corbière, Huysmans, Zola, Balzac, Flaubert, Maupassant, Barbey d’Aurevilly ont tous témoigné, à des degrés divers, de leur intérêt vis-à-vis de ces dames, les dégageant des vils clichés auxquels elles étaient réduites et contribuant à changer le regard que la société leur portait jusque-là. Ces grands noms, le lecteur les connaît. Leurs ouvrages – Nana, La Dame aux camélias, Splendeurs et misères des courtisanes, etc. –, il les a parfois lus à un âge et dans un cadre – scolaire et donc pudique – qui ne lui ont pas toujours permis de saisir qu’ils avaient tous pour sujet… les lorettes !

Emmanuel Pierrat, avocat spécialisé dans le droit et la culture, conservateur au musée du Barreau de Paris, auteur et éditeur, est spécialiste de la littérature érotique. Avec Les Lorettes, Paris capitale mondiale des plaisirs au xixe siècle, il invite le lecteur à un réjouissant parcours parmi les plus grands textes de la littérature et ceux de petits maîtres qui, tous, ont fait de la formidable variété des mondes de l’amour vénal au xixe siècle la source de leurs romans, satires sociales, pamphlets ou chroniques libertines.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Emmanuel Pierrat