www.leslibraires.fr

À l’approche des fêtes de fin d’année, les difficultés d’approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu’à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d’anticiper vos achats et de privilégier les ouvrages en stock (points verts).

Madame Wakefield, roman
EAN13
9782246604914
ISBN
978-2-246-60491-4
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature Etrangère
Nombre de pages
252
Dimensions
20,5 x 13 cm
Poids
234 g
Langue
français
Langue d'origine
castillan, espagnol

Madame Wakefield

roman

De

Grasset

Littérature Etrangère

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie RPGraphic
    Description
    broch� Grasset 2001, couv. plastifi�, tampon de biblioth�que municipale sur page de titre, 245pp.
    État de l'exemplaire
    Bon
    Mots clefs
    ROMAN EDITEUR
    Taille
    130 x 205mm
    Reliure
    Couverture souple
    8.00 (Occasion)
Eduardo Berti est né à Buenos Aires en 1964. Journaliste, nouvelliste, son premier roman Le désordre électrique (Grasset 1999) a été salué par la critique. Il vit aujourd'hui à Paris.

Avec l'autorité qui le caractérisait, Borgès imposait ses lectures, ses découvertes dont Wakefield, le conte de Natanael Hawthorne, qu'il considérait comme l'ancêtre direct de Melville et de Kafka. Eduardo Berti réécrit cette histoire qui se déroule au début du XIX siècle, sur vingt ans, dans une perspective nouvelle et émouvante. Madame Wakefield est une respectable femme au foyer londonienne, qui est un jour abandonnée par son mari. Monsieur Wakefield, sombre et mystérieux, invoque un bref voyage d'affaires et part avec sa petite valise. Peu après, sa femme découvre une vérité absurde : son mari est allé vivre dans la rue d'à coté.
Berti nous décrit l'étrange relation qui unira ce couple au cours des vingt années qui vont suivre... jusqu'au retour du mari. Véritable stratège de la vie quotidienne, Madame Wakefield essaie de se sortir de la situation délirante dans laquelle son mari l'a mise. Elle le suit à distance dans ses errances citadines, puis part chez sa soeur, à l'extérieur de la ville, où elle se liera d'amitié avec une employée. C'est l'époque où les ouvriers brisent leurs machines, espérant ainsi réduire le chômage...
Wakefield était le médiateur entre sa femme et le monde. Lorsqu'il l'abandonne, elle doit trouver ses propres marques, dans une époque de grande transformation, dans un Londres à la Dickens, où les gens sont tous des anonymes. En attendant, l'épouse abandonnée apprend à mesurer le passage des jours et le poids de la vie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Eduardo Berti