www.leslibraires.fr
L'Étreinte fugitive
EAN13
9782081214064
ISBN
978-2-08-121406-4
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
ESSAIS LITTERAI
Nombre de pages
288
Dimensions
13,5 x 1,9 cm
Poids
285 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais

L'Étreinte fugitive

De

Traduit par

Flammarion

Essais Litterai

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Dans Les Disparus, Daniel Mendelsohn partait en quête de l'histoire de sa famille ; avec L'Étreinte fugitive, il s'est livré à une quête infiniment plus intime. De l'écriture rhapsodique et classique qui est la sienne, il fait revivre son enfance entre sa mère, "l'institutrice", la toute-belle, et son père, "le mathématicien", celui qui répare, construit et se collette aux choses ; une enfance peuplée d'êtres, frères et soeurs, parents juifs âgés, avec, au centre, son grand-père, ce dandy mystérieux et raconteur d'histoires. C'est pendant ses années d'étudiant dans l'exotique Sud-américain que te jeune homme se découvre une passion jumelée pour les langues anciennes et les beaux garçons. Dès lors, la recherche de la "grammaire de son identité", de ce que veut dire être un homme, suivra des méandres surprenants, bouleversants. Car, lorsqu'une amie lui propose d'incarner une "figure paternelle" auprès de l'enfant qu'elle porte, il accepte et se prend à s'attacher si fort à lui qu'il va, petit à petit, partager sa vie entre Chelsea, le quartier où vivent les "garçons" de New York, et la banlieue où habitent son amie et leur petit garçon. Comme Les Disparus, ce récit réverbère l'écho de textes antiques - ici, des poèmes latins et des tragédies grecques - et renferme un secret de famille lancinant, dont le lecteur n'aura la clé que dans les dernières pages du livre, après avoir, avec Daniel Mendelsohn, rendu visite à des tombes désertées et déchiffré des épitaphes menteuses.
S'identifier pour envoyer des commentaires.