Le Journal d’Helga
Format
Broché
EAN13
9782714454799
ISBN
978-2-7144-5479-9
Éditeur
Belfond
Date de publication
Collection
Domaine Étranger - Documents étrangers
Dimensions
25 x 20 x 2 cm
Poids
688 g
Langue
français
Langue d'origine
tchèque
Indisponible
« Mes notes commencent au moment de la mobilisation de 1938 et décrivent l’occupation de la Tchécoslovaquie, la vie sous le Protectorat, avec les mesures antijuives, puis dans le ghetto de Terezín (1941-1944). Avant d’être déportée de Terezín à Auschwitz (en octobre 1944), j’ai confié mes cahiers à mon oncle, Josef Polak, qui les a sauvés en les cachant dans un mur avec mes dessins. Après la guerre, j’ai complété mon journal de Terezín et ajouté ce que j’avais vécu à Auschwitz et dans d’autres camps de concentration (Freiberg, Mauthausen), où il était tout à fait impossible d’écrire. J’ai noté les scènes comme elles me remontaient à la mémoire… Mes notes se terminent avec mon retour à Prague en mai 1945, sur les mots "enfin chez moi". Un chapitre de ma vie était clos. Pourtant je n’avais plus de chez-moi. Mon père n’est pas revenu, et ma mère et moi n’avions où aller, notre appartement était occupé par des étrangers. J’avais quinze ans et demi, il fallait avant tout rattraper les années d’école perdues. C’était une vie nouvelle qui commençait. »
(Extrait de l’avant-propos du Journal d’Helga)

Le seul journal connu à ce jour tenu par une jeune fille pendant sa déportation dans les camps de Terezín, d’Auschwitz et de Mathausen, miraculeusement conservé par l’auteur. Un document illustré, qui restitue, par des dessins aussi naïfs que précis, ce que pouvait être la vie – ou la survie – d’une fillette dans les camps de la mort.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Erika Abrams