www.leslibraires.fr

À l’approche des fêtes de fin d’année, les difficultés d’approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu’à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d’anticiper vos achats et de privilégier les ouvrages en stock (points verts).

L'âge des cénacles, confraternités littéraires et artistiques au XIXe siècle
Format
Broché
EAN13
9782213672076
ISBN
978-2-213-67207-6
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Littérature Française
Nombre de pages
714
Dimensions
28,5 x 15 x 4 cm
Poids
1024 g
Langue
français
Code dewey
001.109440903

L'âge des cénacles

confraternités littéraires et artistiques au XIXe siècle

De ,

Fayard

Littérature Française

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Fontaine Haussmann
    30.00

Autre version disponible

Le mot « cénacle » n’évoque plus aujourd’hui qu’un groupuscule d’initiés ourdissant quelque complot. Il n’en allait pas de même au XIXe siècle où ce terme désignait un petit cercle d’écrivains et d’artistes rassemblés autour d’une figure charismatique, occupés à poser, à huis clos, les jalons de l’Art de demain. Encensé par les uns et raillé par les autres, le cénacle offrait une alternative aux tentations de la mondanité, de l’académisme, du journalisme et du mercantilisme. Des soirées de Hugo aux Mardis de Mallarmé en passant par les Samedis de Leconte de Lisle et le cercle des Nabis, il devient la sociabilité de référence des écrivains et des artistes qui désirent fonder un mouvement. Après l’époque des salons littéraires et avant l’ère des groupes d’avant-garde, le XIXe siècle s’impose donc comme l’âge des cénacles. Elaboré à partir d’un vaste corpus de journaux intimes, de lettres, d’articles, de satires, de souvenirs, de romans et de poèmes, ce livre cerne les contours du cénacle à la fois comme phénomène historique, objet sociologique et figure de l’imaginaire. Au fil des pages, le lecteur croisera les grandes figures littéraires et artistiques du XIXe siècle (Hugo, Stendhal, Balzac, Courbet, Flaubert, Baudelaire, Manet, Zola, Verlaine, Mallarmé) et s’immergera dans les mouvements qui l’ont marqué (romantisme, réalisme, Parnasse, naturalisme, impressionnisme, symbolisme). En somme, à travers le prisme du cénacle, c’est tout le XIXe siècle que les auteurs éclairent d’un jour nouveau en montrant qu’il fut moins le siècle des génies solitaires que celui des aventures collectives.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Anthony Glinoer