Pour la critique
Format
Broché
EAN13
9782070327225
ISBN
978-2-07-032722-5
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio essais (FES 000202)
Nombre de pages
400
Dimensions
17 x 10 x 1 cm
Poids
203 g
Langue
français
Code dewey
848.708

Pour la critique

De

Autres contributions de ,

Folio

Folio essais

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Charles-Augustin Sainte-Beuve commença à vingt ans sa carrière de critique au Globe, le 10 octobre 1824. Le 13 octobre 1869, une opération manquée interrompit son «office de vigie» et priva Flaubert du lecteur espéré : «J'avais fait L'Éducation sentimentale en partie pour Sainte-Beuve. Il est mort sans en connaître une ligne.»À défaut d'un Sainte-Beuve intégral, nous présentons ici un Sainte-Beuve chronologique, avec une proportion plus généreuse pour la littérature de son temps et pour les textes de ses débuts. Le lecteur découvrira un Sainte-Beuve politique méconnu, qui s'exprime avec flamme dans un hommage aux sergents de La Rochelle exécutés par Louis XVIII pour complot libéral, un Sainte-Beuve élaborant sa méthode critique, du «Pierre Corneille» de 1829 au dialogue avec la Physiologie des écrivains et des artistes d'Émile Deschanel en 1864, jusqu'à cette formule d'épilogue : «Le goût seul ne dispense pas des méthodes armées et précises», un Sainte-Beuve ethnologue et sociologue du monde littéraire de son temps, enfin un Sainte-Beuve dressant ses portraits d'écrivains et partageant les combats de la génération dont il s'est fait en apparence le censeur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Sainte-Beuve
Plus d'informations sur José-Luis Diaz