Le pandanus rouge, Corps, différence des sexes et parenté chez les Ankave-Anga, Papouasie-Nouvelle-Guinée
  •  
Format
Broché
EAN13
9782735107155
ISBN
978-2-7351-0715-5
Éditeur
Maison des sciences de l'homme
Date de publication
Collection
CHEMINS DE L'ET
Nombre de pages
428
Dimensions
2 x 1 x 0 cm
Poids
640 g
Langue
français

Le pandanus rouge

Corps, différence des sexes et parenté chez les Ankave-Anga, Papouasie-Nouvelle-Guinée

Maison des sciences de l'homme

Chemins De L'Et

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Description et analyse du contexte symbolique, des modalités quotidiennes et des aspects rituels des relations entre les hommes et les femmes chez les Ankave, une société d'horticulteurs forestiers du centre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Cette première étude d'un groupe anga des Basses Terres permet une comparaison avec d'autres Anga et révèle de profonds contrastes dans les organisations sociales de cette région. Chez les Ankave, les représentations du corps et celles des éléments du monde végétal et animal, associés aux substances qu'il produit et excrète, sous-tendent et relient plusieurs domaines de la réalité sociale. En particulier, on attribue aux substances féminines — et notamment au sang dont les mères nourrissent le fœtus — un rôle primordial dans la procréation et la croissance des êtres humains auquel fait écho un antagonisme sexuel moins marqué que chez d'autres groupes Anga. Les représentations de la gestation et de la naissance modèlent également les initiations masculines. Alors que plusieurs groupes Anga attribuent au sperme la capacité de faire croître les initiés lors de pratiques homosexuelles ritualisées, c'est le jus du pandanus rouge, un substitut végétal du sang, que les Ankave mettent au centre des rites masculins.
S'identifier pour envoyer des commentaires.