Eva Luna
Format
Poche
EAN13
9782253053545
ISBN
978-2-253-05354-5
Éditeur
Le Livre de poche
Date de publication
Collection
LIVRE DE POCHE SF (6789)
Nombre de pages
384
Dimensions
17 x 11 x 0 cm
Poids
190 g
Code dewey
850
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Sauramps Centre Ville
    7.60

  • Vendu par Librairie David Long
    État de l'exemplaire
    Bon Etat
    Format
    poche broché Isabel Allende renoue avec sa jubilation de raconteuse qu'on avait vue à l'oeuvre dans son premier roman, La Maison aux esprits. (. . . ) Eva, c'est l'énergie de vivre faite femme. Comédie, tragédie, l'univers d'Eva est un théâtre cocasse et cruel peuplé de paumés, de vieux fous, de mères maquerelles, de guérilleros, de généraux sentimentaux (. . . ). Superbe roman provocant et baroque. Isabel Allende est une de ces rares bienfaitrices qui joignent un humour d'enfer à un rythme sans faiblesse et dont les personnages sont inoubliables. Qu'on ne s'y trompe pas: ce roman musclé, allègre, n'est pas un simple divertissement. Il est de la tradition picaresque, style Gil Blas. Le picaro apporte désinvolture et gaieté là où les autres plient et se lamentent. Il met sa fierté à se moquer de l'oppression et c'est ce que fait Eva Luna, ensorcelante héroïne.
    2.90(Occasion)

Elle s'appelle Eva, qui veut dire vie, sa mère ayant voulu qu'elle y morde à belles dents; Eva Luna, parce qu'elle fut conçue par un Indien de la tribu des Fils de la Lune piqué par un aspic, que sa mère arracha à l'agonie en lui faisant l'amour. Petite bonniche rebelle et émerveillée, écoutant aux portes et abreuvée de feuilletons radiophoniques, elle a le don d'inventer des histoires rocambolesques, improbables, renversantes, drôles et dramatiques comme la vie même, ce qui lui vaudra plus tard de sortir de la misère, de la servitude et de l'anonymat.

Entre-temps, son destin aura croisé celui de dizaines de personnages plus hauts en couleur les uns que les autres _ sa marraine, qui donnera le jour à un monstre à deux têtes, l'une blanche et l'autre noire; grand-mère Elvira, qui couche dans son cercueil et sera sauvée par cette arche de fortune lors d'une inondation catastrophique; la Madame, puissante maquerelle de la capitale, et Mimi, travesti promu star de la télévision nationale; Huberto Naranjo, gosse de la rue qui grandira dans les maquis de la guérilla; oncle Rupert et tante Burgel, aubergistes et fabricants de pendules à coucous dans un village danubien au coeur des montagnes tropicales; leurs filles dodues à ravir et voluptueuses à souhait; et un dictateur, un tortionnaire au gardénia à la boutonnière, un commerçant moyen-oriental au coeur tendre et aux caresses savantes, sa femme Zulema, vaincue par la fatigue de vivre, un gros journaliste sagace et épicurien, un ministre déféquant sur une chaise percée tendue de velours épiscopal... _, sans oublier Rolf en qui Eva reconnaîtra l'homme de sa vie, puisque à en vivre une, il lui faut bien concevoir que certaines histoires finissent bien.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Isabel Allende
Plus d'informations sur Claude Durand
Plus d'informations sur Carmen Durand