La responsabilité civile à l'épreuve des pollutions majeures résultant du transport maritime, Tome I et II
  •  
Format
Broché
EAN13
9782731406085
ISBN
978-2-7314-0608-5
Éditeur
Presses universitaires d'Aix-Marseille
Date de publication
Collection
DROIT MARITIME
Dimensions
25 x 15 cm
Poids
1345 g
Langue
français
Code dewey
344.046

La responsabilité civile à l'épreuve des pollutions majeures résultant du transport maritime

Tome I et II

De

Presses universitaires d'Aix-Marseille

Droit Maritime

Indisponible

Autre version disponible

Dans sa thèse de doctorat, Mlle Karine Le Couviour s'attache à démontrer ces imperfections, dont on sait cependant qu'elles sont le fruit d'une espèce de consensus international des États membres de l'Organisation Maritime Internationale. Pour elle, un constat s'impose : il s'agit d'une combinaison étrange du droit de la responsabilité civile et des mécanismes collectifs d'indemnisation. Malgré cela, le système tel qu'il existe, et spécialement dans le domaine des pollutions par hydrocarbures, les plus « photogéniques » (?), ne permet pas d'assurer une bonne indemnisation des victimes de ces dommages. Soit parce que, parmi ces victimes, il s'en trouve qui n'ont droit à aucune réparation du tout, leur créance n'appartenant pas au monde de celles qui sont accueillies par les Fonds Internationaux d'Indemnisation des dommages de pollution par hydrocarbures (FIPOL), soit parce que ces créances, seraient-elles admises, la limitation de réparation que met en place le système aboutit le plus souvent à une indemnisation dérisoire des populations riveraines touchées par le désastre : c'est le cas typique du désastre un peu aidé du Prestige. Cette mécanique onusienne aboutit à une espèce de « déresponsabilisation » des principaux acteurs de la filière, qu'il s'agisse des armateurs de navires, des affréteurs de ceux-ci, ou des propriétaires de cargaisons polluantes. L'ouvrage de Mademoiselle Le Couviour va consister à explorer les pistes qui permettraient de redonner à l'idée de responsabilité civile (voire pénale) la place qu'elle mériterait d'avoir dans un système de réparation juste et efficace.
S'identifier pour envoyer des commentaires.