Lady Hamilton
Format
Broché
EAN13
9782857047421
ISBN
978-2-85704-742-1
Éditeur
Pygmalion
Date de publication
Collection
GRANDES DAMES D
Nombre de pages
230
Dimensions
24 x 15 x 1 cm
Poids
330 g
Code dewey
941.073
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Sabibliothèque
    État de l'exemplaire
    French édition -L?article présente de légères marques de stockage et/ou de lecture sur la couverture et/ou les pourtours mais reste en très bon état d?ensemble. Expédition soignée dans un emballage adaptée depuis la France.
    Format
    24x15x2cm Broché Big Brother machiavélique ou apôtre d'un monde meilleur sous les auspices de la technologie ? Bill Gates et Microsoft n'en finissent pas de susciter critiques et débats passionnés. Loin de cette agitation souvent stérile autour du géant de l'informatique, Le Hold-up planétaire expose clairement les enjeux et les controverses. Sous la forme d'un entretien entre Dominique Nora, grand reporter au Nouvel Observateur , et Roberto Di Cosmo, chercheur en informatique, le livre explique par quels moyens, pas toujours orthodoxes, Bill Gates a réussi à bâtir en toute impunité un véritable monopole à l'échelle de toute la planète. Les dangers sont clairs : à terme, les ambitions démesurées de Microsoft peuvent conduire à un contrôle total sur toute forme de transmission et de traitement de l'information. Sans tomber dans la paranoïa, Roberto Di Cosmo dénonce cette mainmise autoritaire qui impose à chacun les logiciels Windows ou le navigateur Internet Explorer. Mais si cet ouvrage est un cri d'alarme, il offre aussi une porte de sortie : des alternatives technologiques viables existent, dont le seul défaut est d'être ignorées du grand public. C'est une des ambitions de ce livre que de les faire connaître. L'informatique et les ordinateurs nous donnent aujourd'hui la possibilité de révolutionner notre façon de vivre au quotidien. Mais cette opportunité est un peu celle de l'auberge espagnole : on trouvera dans cette société de l'information ce qu'on y apporte. Si on continue de laisser Microsoft la construire, elle risque de ressembler à un cauchemar. -Maya Kandel
    10.50(Occasion)
Née en 1765, fille d'un forgeron anglais et d'une couturière, Emma Lyon ne tarde pas, très jeune, à faire tourner les cœurs par son incomparable beauté qui inspira les plus grands artistes de son temps. «Je confesse que ma misère a eu raison de ma vertu», avoua-t-elle un jour. Coquette, enjôleuse et d'une générosité sans limite, elle est très vite remarquée par un jeune aristocrate cynique qui s'empresse de la «vendre» à son vieil oncle, ambassadeur de Grande-Bretagne au royaume des Deux-Siciles. Celui-ci, pour la garder auprès de lui, s'enhardit à l'épouser. Il la présente à la cour. Elle y subjugue aussitôt la reine Marie-Caroline de Naples qui tient les rênes du pouvoir face à un mari incapable. Voilà Emma propulsée au sommet de la hiérarchie sociale, adulée par tous les grands et informée des plus importantes décisions politiques. La guerre fait alors rage en Europe contre Napoléon. Et l'un de ses ennemis les plus acharnés est l'amiral anglais Nelson. Entre ce dernier, manchot et borgne, et Emma, resplendissante et courtisée, naît bientôt une passion folle et romantique qui s'épanouit au grand jour. Mais la mort brutale du marin, à Trafalgar, en 1805, brise le rêve. Abandonnée de tous ceux qui l'avaient portée aux nues après avoir souvent abusé de ses bontés, réduite à la plus extrême misère, lady Hamilton glisse peu à peu dans la déchéance, restant fidèle jusqu'à la fin au souvenir de celui qu'elle ne cessa jamais d'aimer. C'est le destin extraordinaire de cette femme de condition modeste, couverte d'honneurs puis de boue, que nous raconte avec un art achevé Monique de Huertas.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Monique de Huertas