Le liseur du 6h27
  •  
Format
Broché
EAN13
9782846268011
ISBN
978-2-84626-801-1
Éditeur
Au diable Vauvert
Date de publication
Collection
Littérature générale
Nombre de pages
192
Dimensions
20 x 13 x 1 cm
Poids
200 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Peu importait le fond pour Guylain. Seul l'acte de lire revêtait de l'importance à ses yeux. Il débitait les textes avec une même application acharnée. Et à chaque fois, la magie opérait. Les mots en quittant ses lèvres emportaient avec eux un peu de cet écœurement qui l'étouffait à l'approche de l'usine.»

Guylain Vignolles est préposé au pilon et mène une existence maussade et solitaire, rythmée par ses allers-retours quotidiens à l'usine. Chaque matin en allant travailler, comme pour se laver des livres broyés, il lit à voix haute dans le RER de 6H27 les quelques feuillets qu'il a sauvé la veille des dents de fer de la Zerstor 500, le mastodonte mécanique dont il est le servant.
Un jour, Guylain découvre les textes d'une mystérieuse inconnue qui vont changer le cours de sa vie...


Dans une couleur évoquant le cinéma de Jean-Pierre Jeunet ou la plume ouvrière de Jean Meckert, Jean-Paul Didierlaurent signe un premier roman qui nous dévoile l'univers d'un écrivain singulier, plein de chaleur et de poésie, où les personnages les plus anodins sont loufoques et extraordinaires d'humanité, et la littérature le remède à la monotonie quotidienne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie Le Neuf)
10 juillet 2014

Coup de coeur d'Olivier

Voici quelques bonnes raisons de lire ce roman de 218 pages qui relate une tranche de vie, celle de Guylain Vignolles, (Mauvais jeu de mots de Vilain Guignol) employé dans une usine de pilonnage de livres invendus. Au fond de ...

Lire la suite

par (Librairies de Port Maria)
3 juillet 2014

Voici un livre extrêmement sympathique, plein de sensibilité, fantaisie et humour. Pauvre Guylain ! son métier l'horripile: il est chargé d'actionner la machine monstrueuse qui pilonne les livres invendus. Mais chaque marin lui apporte un moment de bonheur. Sitôt assis ...

Lire la suite

par (Librairies de Port Maria)
3 juillet 2014

Voici un livre extrêmement sympathique, plein de sensibilité, fantaisie et humour. Pauvre Guylain ! son métier l'horripile: il est chargé d'actionner la machine monstrueuse qui pilonne les livres invendus. Mais chaque marin lui apporte un moment de bonheur. Sitôt assis ...

Lire la suite

par (Fontaine Kléber)
17 mai 2014

Tous les matins en allant à son travail par le RER de 6h27, Guylain Vignolles (1) lit à voix hautes quelques pages. Pour le plus grand ravissement des autres voyageurs que pourtant il ignore. Il lit en effet pour lui-même, ...

Lire la suite

par (Le Parefeuille)
15 mai 2014

Roman d'amour !

J'ai découvert avec ce livre que j'aimais les romans d'amour… Amour du livre, amour de l'écriture, de la lecture, de la prose comme de la poésie. Le narrateur, «liseur du 6h27», prend toujours le même RER, le matin à la ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

par (Vauban)
27 novembre 2015

Le liseur du 6h27

Un livre poétique et plein de tendresse pour notre vie de tous les jours, celle ou on se croise et se rencontre dans les trains et les gares, celle où on travaille et où l'amitié est l'élément clé du bonheur. ...

Lire la suite

14 mai 2015

Un joli conte

Le liseur du 6h27, c'est l'histoire de Guylain Vignolles, un employé modeste qui travaille au pilon, ce service qui détruit tous les livres invendus. Une seule joie vient égayer la vie monotone de celui-ci : lire, chaque jour durant son ...

Lire la suite

5 mai 2014

Tous les matins dans son TER de 6h27, Guylain s'assoit sur le même strapontin et sort de sa sacoche quelques feuillets épars. Il les lit aux autres passagers. Quelques feuilles volées le soir à "la Chose", cette machine avale et ...

Lire la suite

2 mai 2014

La voix du train.

Ayant pendant près de 10 ans pris le train pour me rendre au travail, je suis un lecteur assidu de tous les ouvrages consacrés à cette catégorie de voyageurs, "Les Abonnés". Guylain Vignolles est un voyageur pas tout à fait ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Paul Didierlaurent