www.leslibraires.fr
Les Arnaqueurs
Format
Poche
EAN13
9782869301917
ISBN
978-2-86930-191-7
Éditeur
Rivages
Date de publication
Collection
Rivages-Noir
Nombre de pages
192
Dimensions
17 x 11 x 1,5 cm
Poids
146 g
Langue
français
Code dewey
849

Les Arnaqueurs

De

Traduit par

Rivages

Rivages-Noir

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Le Livre.com
    Description
    R160176519: 1988. In-12. Broché. Etat d'usage, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Mouillures. 189 Pages - Traces de mouillures sans conséquence pour la lecture. . . . Classification Dewey : 810-Littérature américaine
    État de l'exemplaire
    Etat d'usage, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Mouillures
    Format
    In-12
    Reliure
    Broché
    20.90 (Occasion)
"La médiocrité, la noirceur, la haine, l'horreur sanglante de la vie, le monde de bruit et de fureur hantent des canailles , Jim Thompson les éclaire parfois dans ses romans par une truculence savoureuse. Otez la truculence et qu'est-ce qu'il reste ? "Les Arnaqueurs". C'est-à-dire le noir dans sa noirceur sans éclat, un malfrat bas de gamme qui manque périr d'un ulcère à l'estomac, sa mère, mante religieuse sans religion, à la fois victime et complice de gangsters aux grandes tortures et à la petite semaine, et sa maîtresse, une dévoreuse qui sent venir la vieillesse, et n'est même pas fichue d'assassiner proprement. On l'a compris, "Les Arnaqueurs" est, à sa façon un chef-d'oeuvre de désespérance." (Frederic Vitoux, Le Nouvel Observateur) "Tragédie, haine, violence, rejet de l'un par l'autre, sont les maîtres mots de ce roman que Thompson semble avoir écrit dans un état second, comme s'il racontait un cauchemar et qui s'achève dans un paroxysme d'horreur." (Michel Renaud, Le Dauphine Libéré) "Thompson ou le Saint-Simon de Ploucville. Avec lui, le lecteur ne risque pas d'être déçu. Cet écrivain n'a qu'une certitude : le pire est toujours certain " (Alfred Eibel, Le Quotidien de Paris)
S'identifier pour envoyer des commentaires.