BLADE RUNNER - LES ANDROIDES REVENT-ILS DE MOUTONS ELECTRIQUES ?
Format
Poche
EAN13
9782290094495
ISBN
978-2-290-09449-5
Éditeur
J'ai Lu
Date de publication
Collection
SCIENCE FICTION (1768)
Nombre de pages
282
Dimensions
18 x 11 x 1 cm
Poids
158 g

Blade Runner - Les Androides Revent-Ils De Moutons Electriques ?

De

J'ai Lu

Science Fiction

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Le mouton n’était pas mal, avec sa laine et ses bêlements plus vrais que nature – les voisins n’y ont vu que du feu. Mais il arrive en fin de carrière : ses circuits fatigués ne maintiendront plus longtemps l’illusion de la vie. Il va falloir le remplacer. Pas par un autre simulacre, non, par un véritable animal. Deckard en rêve, seulement ce n’est pas avec les maigres primes que lui rapporte la chasse aux androïdes qu’il parviendra à mettre assez de côté. Holden, c’est lui qui récupère toujours les boulots les plus lucratifs – normal, c’est le meilleur. Mais ce coup-ci, ça n’a pas suffi. Face aux Nexus-6 de dernière génération, même Holden s’est fait avoir. Alors, quand on propose à Deckard de reprendre la mission, il serre les dents et signe. De toute façon, qu’a-t-il à perdre ?

Traduction (Anglais) : Sébastien Guillot
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie La Grande Ourse)
3 novembre 2017

Un classique de la SF.

On connaît l’intrigue : la quête d’un chasseur d’androïdes dans un futur cauchemardesque. Mais ce roman, ce n’est pas du cinéma. Bien sûr, Dick crée tout un univers : le conapt, les Nexus-6, la « tropie », les « spéciaux ...

Lire la suite

par (Fontaine Sèvres)
30 mai 2017

Un classique crucial

La littérature de science-fiction est vaste et propose un panel foisonnant d'ouvrages. Parmi les plus grands classiques de ce genre, Blade Runner est immanquablement le titre de Philip K. Dick à ne pas rater. Dans un futur plus ou moins ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Philip K. Dick