LA FRANCHE-COMTE PENDANT LA GRANDE GUERRE
  •  
EAN13
9782813807861
ISBN
978-2-8138-0786-1
Éditeur
Éditions Sutton
Date de publication
Collection
PROVINCES MOSAI
Dimensions
23 x 16 x 1 cm
Poids
500 g

La Franche-Comte Pendant La Grande Guerre

Éditions Sutton

Provinces Mosai

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

La Franche-Comté entre prématurément dans la première guerre mondiale : une journée avant que l’Allemagne déclare la guerre à la France, le 2 août 1914, le caporal Jules-André Peugeot, natif d’Etupes, est tué lors d’un affrontement avec une patrouille de cavaliers allemands, à Joncherey, près de Belfort. Il est donc le premier mort français de la Grande Guerre. Ironie du sort, en novembre 1918, c’est un Franc-Comtois natif de Beaucourt, le sergent Pierre Sellier, qui sonne avec son clairon le premier cessez-le-feu annonçant l'armistice. Du caporal Peugeot au sergent Sellier, Jean-Claude Barbeaux nous décrit comment la Franche-Comté a traversé la Grande Guerre. Très vite, les troupes stationnées à Belfort partent à l’offensive en Alsace. Elles enregistrent les premières et brèves victoires françaises. Puis les régiments francs-comtois combattent en première ligne de Verdun à la Somme jusqu'en Orient. Certains formeront la fameuse division des As. A l’arrière, les civils font face. Les femmes participent activement à l’effort de guerre. Des travailleurs arrivent également de Chine ou du Canada pour pallier l’absence des dizaines de milliers d’hommes partis au front. Les grandes entreprises, comme Peugeot ou Japy, qui met au point le casque des Poilus, se convertissent dans l’industrie de guerre. Au front ou à l’arrière, à travers des destins d’hommes célèbres ou d’anonymes, nous entrons dans le quotidien des Francs-Comtois durant cette guerre qui, rappelez-vous, devait être la der des der. Jean-Claude Barbeaux est l’auteur de nombreux ouvrages ou articles sur l’histoire de la Franche-Comté ou de ses spécialités culinaires. En 2013, il a signé Le Doubs en 200 questions aux Editions Sutton.
S'identifier pour envoyer des commentaires.