www.leslibraires.fr
Cannabis sur ordonnance, Pour garder le goût de vivre jusqu'au bout
Format
Broché
EAN13
9782226312570
ISBN
978-2-226-31257-0
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
A.M. SOCIETE
Nombre de pages
160
Dimensions
22,5 x 14,5 x 1,5 cm
Poids
246 g
Langue
français

Cannabis sur ordonnance

Pour garder le goût de vivre jusqu'au bout

De

Albin Michel

A.M. Societe

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Alice, la soeur de l’auteur, atteinte d’un cancer du poumon, n’en a plus que pour quelques mois à vivre, entre éprouvantes séances de chimiothérapie et brèves rémissions. Avec son autre soeur, Martine Schachtel s’emploie à soulager ses derniers moments. S’entremêlent dans un récit sincère souvenirs d’enfance heureux, description de cette lente –et rapide– descente aux enfers, sentiment d’impuissance, mais aussi rivalités familiales autour de cette soeur aimée dont les réactions varient aussi entre phases d’espérance et de désespoir.
Mais aussi, et c’est un des messages les plus forts de ce livre, révolte contre cette médecine qui s’acharne à maintenir Alice en vie au mépris d’une souffrance intolérable, une épuisante et inutile chimiothérapie, sans autre recours au final que des doses massives de morphine qui la plongent dans une semi-hébétude. Les deux soeurs, l’une kinésithérapeute et l’autre (l’auteur) infirmière, s’unissent alors pour confectionner, au prix de quelques risques (Alice vit à Miami, où la détention de stupéfiants est interdite et sévèrement contrôlée) un remède inédit : des sablés au cannabis.
Trois sablés seulement par jour suffisent à redonner pour quelques heures le goût de la vie et du rire à Alice. De quoi garder de ces terribles derniers moments encore quelques images de bonheur partagé. Et faire réfléchir le lecteur à la situation française où l’on vient d’autoriser pour quelques pathologies uniquement, un médicament à base du principe antalgique du cannabis, mais sans son effet antidépresseur et euphorisant.
Et pas pour la fin de vie…
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Martine Schachtel