www.leslibraires.fr

À l’approche des fêtes de fin d’année, les difficultés d’approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu’à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d’anticiper vos achats et de privilégier les ouvrages en stock (points verts).

La culture équestre occidentale, XVIe-XIXe siècle, 3, Culture équestre de l'Occident - Connaissances et passion, Vol. III, Connaissance et passion
Format
Broché
EAN13
9782213666082
ISBN
978-2-213-66608-2
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Divers Histoire (3)
Séries
La culture équestre occidentale, XVIe-XIXe siècle (3)
Nombre de pages
496
Dimensions
23,5 x 15,5 x 3,8 cm
Poids
722 g
Langue
français

3 - Culture équestre de l'Occident - Connaissances et passion

Vol. III, Connaissance et passion

De

Fayard

Divers Histoire

Indisponible

Autres livres dans la même série

Un siècle et quelque après l’invention du moteur à explosion, l’Occident a presque totalement oublié le rôle qu’a joué le cheval dans son histoire, qu’il s’agisse de son usage économique et guerrier ou de ses fonctions symbolique, politique et culturelle. Comment le rapport des hommes aux chevaux a-t-il fonctionné de la Renaissance à la Belle Époque ? Tel est l’objet de l’immense étude – contribution décisive à l’histoire sociale des animaux – entreprise par Daniel Roche.

Connaissance et Passion consacre la réflexion aux enjeux intellectuels et imaginaires de la culture équestre sur fond de légendes, mythes, métaphores et connaissances folkloriques. Chevaux des livres, des sciences, des loisirs et des réalités figuratives mettent en évidence les lieux et les moyens d’action de savoirs multiples, tout en éclairant l’évolution d’une société en profonde mutation.


Professeur au Collège de France, Daniel Roche est l’auteur d’ouvrages novateurs sur l’histoire culturelle et matérielle de l’Ancien Régime. On lui doit notamment La Culture des apparences. Une histoire du vêtement, xviie-xviiie siècle (Fayard, 1989), La France des Lumières (Fayard, 1993) et une Histoire des choses banales (Fayard, 1997). Il conclut ici sa somme sur La Culture équestre de l’Occident, xvie-xixe siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.