Faber. Le destructeur
Format
Poche
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Folio
Langue
français
Langue d'origine
français

Faber. Le destructeur

De

Gallimard

Folio

Indisponible

Autre version disponible

"Je ne me rappelle plus clairement notre fuite dans la cour vide du collège. Une lumière blanche aveuglante, à la manière d'un projecteur directement venu du ciel, nous a suivis un instant. Puis Faber a fait le mur derrière les toilettes. Le temps d'enjamber le parapet en ciment, de me râper les genoux contre la pierre crayeuse et le mortier, et nous revoilà en train de galoper dans la ruelle, juste derrière le collège Octave-Joly. Jamais nous n'y sommes retournés. Nous avons repris nos esprits. Lorsque le Grand-Cours familier s'est ouvert devant nous, les voitures bourdonnantes du petit matin ont entamé leur ronde routinière sur le boulevard. En s'étirant, Madeleine a ouvert les yeux : "Qu'est-ce qui s'est passé ?" Faber m'a adressé un clin d'œil. Il a indiqué le vieux bâtiment dans notre dos : "On lui a dit adieu." "Ah." Madeleine a bâillé. "À qui ?" "L'enfance, évidemment."'
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Tristan Garcia